ChroniquesChroniques-Société

Signes des Temps #104 Soutien-gorge révolutionnaire au Marché de Loches

Le pitch : « Signes des Temps » ce sont des images chassées par notre journaliste Laurent Geneix dans les rues, les bâtiments et les chemins de la Touraine ; des traces laissées par l’Homme pour l’Homme, parfois très claires, parfois très floues, violentes, commerciales et/ou drôles, mais toujours signifiantes – que ce soit grâce à des mots, des dessins ou des symboles – et potentiellement visibles par tous.

Photo-0399

Vue la température, j’aurais pu cette semaine me contenter de mon titre qui, d’une certaine manière, se suffit à lui-même ; mais comme quelques lecteurs risquent de nous « sniper » au tournant, je dois lutter contre la chaleur qui accable mon corps et faire le minimum syndical afin de ne pas passer pour le Hanouna local non plus.

Au marché de Loches comme ailleurs, on innove grave et plutôt que de se jeter sur les différents modèles de hand-spinners (qui, contrairement à ce que certains pensent, n’est pas la traduction de «masturbateurs») nous avons choisi d’investiguer (ce verbe est tendance) sévère (cet adjectif transformé en adverbe est aussi tendance, surtout après le verbe «investiguer») du côté des sous-vêtements, dans la bien-nommée bourgade qui a vu naître la fameuse Madame Bellepaire, rendue célèbre par Philippe Bouvard.

C’est vrai qu’être à la fois confortable, invisible et sexy, c’est quand même le summum de la révolution (qui comme vous le savez tous maintenant, n’est plus vraiment en marche, mais le cul bien calé dans les travées du Palais Bourbon), une révolution de coton plutôt que de velours pour le coup. Qui n’a pas secrètement rêvé, en tant qu’être humain, de cumuler ces trois adjectifs ? Même si à y regarder de près et après avoir envoyé une équipe de journalistes chevronnés (mais forcément sous-payés) pendant trois jours sur place, nous ne comprenons toujours pas – à moins d’être de l’huile essentielle de musc ou un service de téléphone rose – comment être à la fois invisible ET sexy.

Si vous avez des idées, écrivez (ou mieux : postulez) à la rédaction.

Un degré en plus

> Retrouvez toute la collection des «Signes des Temps» en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email