SociétéChroniquesChroniques-Société

[On aurait pu vous en parler] Un rassemblement de 1 000 fers à repasser à Savonnières

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

« C’est avec plaisir que l’Association Patrimoine Rural de Touraine vous accueillera à la Serre de la Tuilerie pour une exposition exceptionnelle » : ainsi est formulée l’invitation pour un événement prévu dans l’après-midi du 5 octobre et toute la journée du dimanche 6. La commune de l’ouest tourangeau y accueillait un salon de collectionneurs mais – surtout – une accumulation de 1 000 fers à repasser « de tous pays ». C’est vrai que quand on revient de vacances, on ramène parfois des magnets, des boules à neige, un mug ou des sets de table… Mais on ne pense pas forcément à glisser un fer à repasser dans ses bagages ! Pourtant, ça sert toujours en cas d’invitation impromptue à une soirée de gala…

Sur l’affiche de promotion du week-end, trois modèles placés au centre en guise d’amuse-bouche. Ils ont l’air tellement antiques qu’on se demande s’ils sont reliés à l’électricité ou si leur fonctionnement nécessite un cours approfondi. C’est à ce moment précis qu’après quelques recherches on se rend compte qu’on trouve vraiment de tout sur Internet, y compris des tutos fer à repasser, sûrement destinés à des jeunes qui découvrent la vie active ou viennent de se faire embaucher dans une entreprise ou la chemise doit être impeccable pour éviter de quitter son bureau avant la fin de la période d’essai.

Un peu de culture à présent :

Savez-vous comment on appelle les personnes qui accumulent les fers à repasser pour le plaisir ? 

A – Les repassophiles

B – Les ferropodes

C – Les pressophiles

Si aucun de ces mots n’est accepté par le correcteur orthographique de notre logiciel de traitement de texte, c’est bien la troisième réponse – la C – qui est « correcte » comme aurait dit Laurence Boccolini au Maillon faible, un jeu télévisé qui fait lui aussi partie du passé.

C’est justement au moment de repasser une pile de linge laissée un peu trop longtemps en plan sur une chaise que l’on a subitement constaté l’oubli d’un article en amont de ce salon pour vous inciter à y aller. Vraiment, on aurait pu vous en parler. On vous en parlera – peut-être – l’année prochaine (si on est à jour de nos lessives).

Print Friendly, PDF & Email