SociétéChroniquesChroniques-Société

[On aurait pu vous en parler] Les trains qui arrivent à l’heure

Il est 13h49 et le TGV en provenance de Paris Montparnasse arrive en gare de Tours. Il ralentit progressivement, passe entre les immeubles du Sanitas et les hôtels de la Rue Édouard Vaillant. Par les fenêtres on aperçoit l’immeuble de bureaux qui remplace l’ancienne chaufferie, on distingue le Champ Girault, on constate que des herbes folles s’installent entre certains rails inutilisés. La machine va de moins en moins vite et finit par s’arrêter à quelques dizaines de centimètres du butoir, face au magasin de la gare où l’on peut acheter des journaux, des cigarettes ou des Kinder Bueno à un prix loin d’être raisonnable.

Un coup d’œil sur le billet avant de le jeter : oui, ce jour-là le train est à l’heure. C’est chouette ! Vite, il faut envoyer une alerte à toute la famille, aux potes, au maire, et au procureur : le TGV est à l’heure, le TGV est à l’heure, le TGV est A L’HEURE ! Dans la tête, un sentiment de victoire : le même que quand le terminal de paiement pour carte bancaire affiche le message « Code bon ». C’est normal, on le connait par cœur le code, mais cette petite récompense de la vie apporte à notre cerveau la joie nécessaire pour entreprendre avec détermination le reste des tâches de la journée.

On aurait donc pu vous parler des trains qui arrivent à l’heure et apporter un peu d’optimisme dans votre journée. Cela aurait été pertinent, d’autant plus qu’en ce moment à Tours, 10 candidats et une candidate aux élections municipales s’acharnent à saturer l’actualité en s’époumonant sur les trains qui arrivent en retard, et en multipliant les propositions pour que ça arrive moins souvent. On aurait pu vous parler des trains qui arrivent à l’heure et par ricochet des médecins qui sont à l’heure, des concerts qui commencent à l’heure, des programmes télé qui démarrent à la bonne heure, de votre rencard qui vous a rejoint ou rejointe à l’heure, de votre pizza livrée à l’heure, de vos enfants qui ont rendu leurs devoirs en temps et en heure… On aurait pu mais est-ce que vous nous auriez lus ?

Print Friendly, PDF & Email