SociétéChroniquesChroniques-Société

[On aurait pu vous en parler] Les commerces autorisés à ouvrir tous les dimanches de janvier

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

Avant, le dimanche, c’était rôdé. En gros il y avait deux options possibles :

  • Un combo consistant à sortir de son lit bien après le lever du jour, ne pas s’habiller (voire ne pas prendre de douche), cuisiner le moins possible, regarder Michel Drucker ou tout autre programme doudou à la télé, déprimer par principe à l’approche du lundi et se recoucher
  • Un combo consistant à faire du ménage, engloutir un bon repas, partir pour une balade digestive en modérant son allure, déprimer par principe à l’approche du lundi et se recoucher

Bref, une journée consacrée à la détente, pas forcément celle où l’on construit ses meilleurs souvenirs mais celle où on limite au maximum le risque d’en engranger de mauvais. Maintenant que le dimanche semble commencer chaque soir à 18h et que Jean Castex fait plus d’heures d’antenne que Laurent Ruquier, il s’agit de revoir sa routine. Ne pas prendre de douche n’est pas conseillé en période de crise sanitaire, ne pas s’habiller ne vaut que si aucune réunion Zoom n’est au programme de la journée et le jeudi devient encore plus déprimant que le lundi en raison des conférences de presse Covid gouvernementales.

Pour nos dimanches, on ne rêve que d’afters et de réunions de famille pantagruéliques. Ce qui avait parfois tendance à nous donner la nausée a aujourd’hui le goût du caviar. Sauf que la seule activité encouragée le dimanche en ce moment c’est… le shopping. Ça pourrait être le cinéma, la visite d’un musée, un spectacle avec les enfants… Mais non. Si tu t’ennuies à la maison et que tu n’as pas envie de recouvrir tes chaussures de boue dans un sentier forestier, va donc te promener dans les magasins ! Le ministre de l’économie a pensé à toi en autorisant leur ouverture tous les dimanches de janvier et la préfète d’Indre-et-Loire lui a emboîté le pas pour appliquer la mesure à l’échelon local.

Super idée ! Avec ça l’économie va redémarrer ! Les gens vont retrouver le sourire ! Les commerçants n’attendaient que ça ! Les courses impossibles après 18h se feront à 11h45 après la messe ou à 15h30 avant le tea time ! Mouais. On aurait pu vous en parler… mais ça a fait un bide deux fois de suite. Quasi que des rideaux baissés en centre-ville de Tours.


Photo d’illustration.

Print Friendly, PDF & Email