• CDNT
  • CDNT

[On aurait pu vous en parler] Le re-reconfinement

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

Le suspense, c’est ce moment où tu ne sais pas si le Snickers commandé au distributeur automatique va tomber ou rester coincé dans le tortillon. Le suspense, c’est est-ce que ta voiture va démarrer alors que tu as oublié d’éteindre les phares en rentrant hier soir. Le suspense, c’est les dernières secondes d’un épisode de Homeland (ou toute une autre série d’espionnage).

Le suspense, c’est aussi frustrant qu’excitant. Y’a un petit côté de toi qui aime le vivre par amour de l’imprévu et une autre section de ton cerveau qui trouve ça agaçant, mais genre carrément pénible. En France, c’est le deuxième sentiment qui s’impose en ce moment, le gouvernement étant à peu près aussi doué que l’équipe de création d’un soap à la noix quand il s’agit d’établir un scénario (Brandon va-t-il quitter Manon pour Brenda ? Olivier Véran va-t-il se faire vacciner par Agnès Buzyn ? Vous préférez une injection dans l’épaule droite ou l’épaule gauche Mr le ministre ?).

Depuis la fin du reconfinement le 15 décembre on se demande à quand le re-reconfinement, celui qui endiguera la 3e vague de l’épidémie de coronavirus et bloquera la diffusion du variant. Voire des variants (c’est fou le nombre de personnages dans ce feuilleton !). On a parlé de janvier, des vacances de février, du mois de mars… C’est la roulette russe du Covid. Chez les bookmakers anglais, trouver la bonne date du re-reconfinement hexagonal doit être coté 400 contre 1 tellement c’est difficile. Tout ce qu’on sait c’est qu’on sera encore prévenus au dernier moment et qu’au bout de 48h on se rendra compte qu’il y a au moins une ou deux incohérences dans le script (un peu comme quand un mug de café à emporter s’invite malencontreusement dans une scène de Game of Thrones).

Le re-reconfinement, on aurait pu vous en parler… On vous en parlera sûrement… Mais on ne sait pas quand.


Photo d’illustration.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !