SociétéChroniquesChroniques-Société

[On aurait pu vous en parler] La Saint-Valentin en Touraine

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

Vous vous rendez compte qu’on vit une époque ou deux personnes qui se tiennent la main c’est devenu inconfortable à regarder ? Ce n’est pas une gêne parce qu’on trouverait ça impudique mais parce que ça peut sembler imprudent en pleine crise sanitaire. La démonstration d’amour en public est également devenue non essentielle. Il faut rester loin les uns des autres, ne surtout pas risquer qu’une microparticule de salive puisse effleurer une peau étrangère. Alors que, bon, en France on est quand même réputés pour le roulage de pelle qui consiste justement à mélanger un maximum de salive, et de préférence en faisant durer le plaisir.

Depuis un an et l’apparition massive du coronavirus, même la bise est devenue presque aussi rare que les indices pour tenter de localiser Xavier Dupont de Ligonnès. Il y a tout de même des résistances qui s’organisent… Par exemple ces ados dans le tram, qui baissent le masque quelques instants pour coller leurs lèvres. Tellement mignon.

Dimanche, c’était la Saint-Valentin. D’habitude, sur ce site, on l’ignore allègrement. Trop commercial (et puis aussi une histoire de célibat endurci pour l’auteur de cet article, mais ce n’est pas le moment de raconter sa vie). Eh bien en 2021, on aurait presque voulu avancer le 14 juillet de 5 mois et faire de cette fête de l’Amour notre fête Nationale. Ranger les défilés en armes au placard et envoyer des couples, des amants, des trouples, des amis… marcher au pas main dans la main sur les Champs Élysées ou Boulevard Heurteloup, lieux traditionnels des exhibitions militaires de juillet. On veut que l’Amour s’exhibe à nouveau sous toutes ses formes, le plus vite possible.

La Saint-Valentin, on aurait pu vous en parler. On espère vous en parler l’année prochaine.

Print Friendly, PDF & Email