L'actualité Tourangelle à la bonne température
Nouveaux loisirsSociété

Loisirs : les nouvelles tendances

Nouveauté sur 37°, chaque mois nous vous proposerons désormais un dossier spécial sur plusieurs jours, sur une thématique précise. Pour le mois de juin, nous vous proposons un focus sur les nouveaux loisirs.

juin 20171

Les Français sont, parmi les pays membres de l’OCDE, ceux qui consacrent le plus de temps aux loisirs selon un rapport d’octobre 2015 de l’organisme. Les loisirs, c’est à dire le « temps libre dont on dispose en dehors des occupations imposées, obligatoires, et qu’on peut utiliser à son gré » pour reprendre la définition du Larousse, un terme un peu fourre-tout regroupant ainsi des activités aussi diverses et variées que la télévision (loisir préféré des Français, selon une étude de l’Observatoire des loisirs d’avril 2015), les pratiques sportives, culturelles, internet, les restaurants, sorties nocturnes… et qui reflète une certaine idée du mode de vie de chacun, en fonction des âges, catégories socio-professionnelles, lieu d’habitations… Se pratiquant essentiellement à plusieurs, en famille ou entre amis, ils sont avant tout vus comme des créateurs de lien social.

En tête nous le disions les loisirs classiques, télévision, jardinage, sport, visites de lieux culturels, restent prédominants dans les pratiques françaises. Mais depuis une dizaine d’années, sur un marché des loisirs lucratif et en continuel développement, de nouvelles offres sont arrivées, ciblant des populations précises à l’instar de la jeunesse, adolescents ou jeunes adultes, dont le comportement et la culture propre bousculent les codes et attirent (voire créent) de nouveaux marchés sur les secteurs du sport et des nouveaux loisirs indoor qui connaissent notamment une croissance exponentielle.

Les Laser Game en pionniers

Parcs de jeux d’aventures, escape rooms, karting, laser game, foot en salle, bubble foot,… on ne dénombre plus les concepts qui sont arrivés sur le secteur des loisirs ces dernières années avec souvent une approche similaire. Pionniers dans ce secteur, les Laser Game, Laser Maxx ou autres types selon la franchise exploitée, sont arrivés à Tours au début des années 2000 et ont connu rapidement un succès non négligeable. Jouant à la fois sur un côté aventure sans danger avec un décorum futuriste, musique électro en fond, lumières travaillées, et les à côtés consommables… les Laser Game, un concept né dans les années 80 aux Etats-Unis, n’ont eu aucun mal à se faire une place et ont rapidement séduit une population plutôt jeune, de l’adolescence aux étudiants en passant par les jeunes adultes, vingtenaires. Un succès qui a montré l’exemple et qui fait aujourd’hui office de modèle. Pas étonnant dès lors de retrouver autour de cette activité plusieurs autres qui viennent créer de nouveaux complexes loisirs. Ainsi à Tours Nord, à côté du Laser Maxx, installé dans des hangars d’une zone plus industrielle que divertissante, on retrouve pourtant un embryon de pôle ludique et sportif  avec le Foot Five qui s’y est installé et connaît lui aussi un succès certain auprès d’une population y trouvant les avantages du football sans les inconvénients (souplesse dans la pratique, sport en intérieur…). Dans le secteur des loisirs, à la concurrence féroce, ce genre de rapprochement géographique permet de consolider son concept en l’intégrant dans une offre globale. Une nécessité pour ces nouvelles tendances qui si elles touchent aujourd’hui une large population, doivent répondre au défi de la fidélisation des clients. Or on le sait le secteur des loisirs est versatile avec une population qui aime tester de nouvelles choses. Pour répondre à cela, c’est vers les entreprises, CE ou séminaires que ces nouveaux loisirs regardent également. Au sein d’Escape Yourself, rue Léon Boyer à Tours, c’est ainsi 40% de l’activité qui est faite grâce aux entreprises témoignait il y a quelques mois dans Les Echos, Nicolas Giroudeau, fondateur d’Escape Yourself à Tours. Une manne financière pour des activités qui par leur approche en équipe ont de quoi séduire les DRH et patrons adeptes des formations de type « team-building » actuellement en vogue dans nombre d’entreprises.

Escape game : un concept à la mode

Inspirés d’univers de fiction, de jeux vidéos, les Escape Game, mélanges de chasse au trésor, de Cluedo géant et de jeu de rôle sont ainsi les derniers concepts à la mode. Venue du Japon, cette mode s’est introduite en France fin 2013. Depuis l’ouverture du premier « escape » à cette date, la croissance a été exponentielle à travers l’hexagone avec plus de 300 ouvertures en trois ans-et-demi. Une mode à laquelle la Touraine n’échappe pas. Ouvert rue Léon Boyer en février 2014, Escape Yourself est le premier à s’être implanté sur le territoire avec à la clé un succès rapide et grandissant permettant à ses créateurs aujourd’hui d’exporter leur marque ailleurs. Avec plusieurs salles pour autant d’univers et d’énigmes à résoudre, le concept plaît à la fois pour l’aspect ludique mais aussi l’adrénaline qu’il procure (enfermés dans une salle, vous avez 60 minutes et pas une de plus pour arriver au bout de l’énigme), la réflexion qu’il engage et le fait de partager un moment entre proches.

Un concept à la mode donc, si bien qu’aujourd’hui dans l’agglomération tourangelle ce sont trois escape game qui ont ouvert leurs portes Escape Yourself donc mais aussi Escape Time à St-Cyr-sur-Loire et Escape Express aux Deux-Lions. Une mode qui a même séduit le Conseil Départemental qui s’est associé avec Escape Yourself l’an passé pour créer une Escape Room temporaire sur le thème de Richard Coeur de Lion à la forteresse de Chinon pour « valoriser et faire découvrir  le patrimoine d’une autre manière » expliquait-on alors au CD37.