Société

L’invisible affichage municipal obligatoire

Bien qu’obligatoires, les panneaux d’affichages municipaux, fixés le long des mairies sont aujourd’hui méconnus de tous ou presque. A Tours, placés à l’entrée de la rue Nationale, les panneaux municipaux obligatoires voient passer chaque jour des centaines, voire des milliers de passants… pourtant combien les remarquent aujourd’hui ?

IMG_2749

Combien passent devant chaque jour sans les remarquer ? Beaucoup à croire le flux de passants le temps de notre shooting photos en ce midi en pleine semaine. Les panneaux d’affichage municipaux obligatoires, placés le long de l’Hôtel de Ville de Tours, paraissent ainsi invisibles pour beaucoup. A dire vrai, si ce n’est deux femmes cherchant la publication de mariage d’une d’elles, personne ne s’est arrêté devant.

En même temps il faut dire qu’à l’heure d’une société de plus en plus numérisée, où tout est à portée de main en un clic (ou deux), ces panneaux semblent appartenir au passé et venir d’une époque révolue. Certaines images d’archives témoignent pourtant de l’importance qu’ils ont pu avoir. Pendant longtemps ils ont été un moyen, si ce n’est pour certains le seul moyen, de se renseigner des actes municipaux.

A l’heure du numérique, ces panneaux vieillis semblent donc d’une autre époque, mais pour autant ils n’en restent pas moins obligatoires. La législation stipule en effet que « Toute personne physique ou morale peut se faire communiquer les arrêtés municipaux, dans les conditions prévues par la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 modifiée, et les publier sous sa responsabilité. Cette communication s’opère par consultation gratuite sur place, à condition que la préservation du document le permette ; par la délivrance d’une copie aux frais du requérant ; par courrier électronique. » (Article L.2121-26 du CGCT)

IMG_2744

Qu’y trouve-t-on ?

Ces panneaux administratifs ont donc toujours un rôle important et en cas de manquement d’affichage d’un acte ou arrêté, celui-ci pourrait tout simplement être annulé. Arrêtés municipaux mais aussi préfectoraux, publications de mariage, enquêtes publiques, ordres du jour et comptes rendus de conseils municipaux sont autant de documents devant s’y trouver. Le jour de notre passage, hormis les publications liés aux mariages (et on a pu se rendre compte qu’on se mariait pas mal), on retrouvait nombre d’arrêtés sur le stationnement (pour raisons diverses comme un tournage, un déménagement, des travaux…), un ordre du jour et d’un compte rendu de conseil municipal, mais aussi des autorisations de terrasses pour divers établissements ou encore des autorisations d’ouvertures au public de salles… Un condensé de la vie administrative d’une ville comme Tours avec son lot de petites informations paraissant futiles mais importantes pour les concernés. Ah oui et on oubliait, nos félicitations à Alexandre et Katia, ainsi qu’aux autres jeunes mariés.

IMG_2725

Print Friendly, PDF & Email