Le financement participatif territorial arrive avec « Make in Loire Valley »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

« Make in Loire Valley » c’est le concept de financement participatif territorial présenté hier à Mame. Explications.

IMG_8742

Le financement participatif a le vent en poupe ces dernières années. De nombreuses plateformes existent et séduisent particuliers, associations ou entreprises. Pourtant malgré le succès évident de ce mode de financement, il n’est pas toujours aisé de se lancer et on peut avoir l’impression rapidement de se sentir seul.

C’est un peu le constat fait par les créateurs de Make in Loire Valley, le concept d’opération de financement participatif territorial lancé hier à Mame devant une centaine de personnes. A l’origine de ce projet on retrouve l’agence tourangelle Banlieue Ouest, la plateforme de crowfunding Ulule et François Roy de Wenity. De leurs envies d’aider les projets ancrés sur le territoire de Touraine est né ainsi « Make in Loire Valley », premier projet de financement participatif à portée territoriale.

Dans les faits « Make in Loire Valley » reprend les mêmes principes qu’une campagne de crowfunding classique en y ajoutant certains points : Les projets éligibles doivent s’inscrire dans une démarche territoriale ; leurs porteurs seront accompagnés par deux séances minimum de formation au financement participatif et une soirée de remise de prix aura lieu à la fin avec des récompenses primées à hauteur de 5000 euros au total.

Pour Martin Heron de Banlieue Ouest « L’idée était d’apporter un peu de lumière supplémentaire par rapport à une campagne Ulule et créer une dynamique territoriale en Touraine ». L’idée est ainsi de mettre en lumière les acteurs du territoire tourangeau et les aider à réaliser leurs projets : « Une campagne de financement participatif est par exemple un très bon moyen de récolter les fonds nécessaires pour obtenir un prêt d’une banque derrière » donne-t-il en exemple. Ce dernier précise également « Nous voulons que ce soit le plus ouvert possible ». En effet, « Make in Loire Valley » n’est pas un concept réservé aux acteurs de l’économie numérique ou aux entreprises mais se veut ouvert à tout type de projet qu’il soit entrepreneurial mais aussi associatif, culturel, solidaire ou citoyen…

Concrètement, les porteurs de projets ont jusqu’au 16 mai pour proposer leurs projets sur le site « Make in Loire Valley ». S’en suivra une campagne de financement pour les projets éligibles. Campagne diffusée à la fois sur ce même site mais aussi sur celui d’Ulule. Une campagne de financement participatif classique dont le temps sera imposé (du 17 mai au 24 juin) mais qui pourra être aidée par le système de soutien additionnel de partenaires éventuels (sur la base d’un euro donné par contributeur = un euro financé par le partenaire).

Pour cette première édition, le projet « Make In Loire Valley » a reçu par ailleurs le soutien de la Banque Populaire Val de France en partenaire privé mais aussi de Tour(s)Plus  qui voit là une bonne opportunité de faire parler du dynamisme de la Touraine comme l’indiquait Serge Babary présent hier. Ils n’étaient d’ailleurs pas les seuls à sembler être séduits par l’idée à en croire l’intérêt suscité dans l’assemblée. Du côté des créateurs de « Make in Loire Valley », s’ils ne souhaitent pas limiter le nombre de projets, ces derniers estiment néanmoins qu’une quarantaine de projets éligibles serait déjà une réussite pour ce lancement. Une première édition qui devrait en appeler d’autres par la suite.

Un degré en plus :

> les infos utiles sur le site « Make in Loire Valley »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu