• CDNT
  • CDNT

Le centre socio-culturel des Fontaines ferme ses portes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Depuis plusieurs jours, c’est par une lettre aux adhérents que la fédération Léo Lagrange s’alarme de la fermeture du centre socio-culturel des Fontaines qu’elle gérait par convention avec la ville de Tours.

Une nouvelle confirmée par l’adjointe au logement, à l’action sociale et à la solidarité Alexandra Shalk-Petitot, en charge du dossier : « la convention arrivait à terme en décembre 2014, je leur ai proposé un avenant pour poursuivre quelques mois. Le dossier qu’ils nous ont rendu en mars sur leur projet ne tenait pas la route et était plutôt inquiétant avec un fort désengagement sur les quartiers de Rochepinard et de la Bergeonnerie. Ils nous demandaient plus de subventions pour moins d’activités ».

Que va devenir alors le centre socio-culturel qui a son importance dans ce quartier dit « populaire » ? Pour l’adjointe au maire, il n’est pas question de désengagement de la mairie, au contraire elle insiste sur la mise en place « d’un diagnostic fait conjointement avec la CAF comme cela a été fait au Sanitas pour construire un cahier des charges ». L’élue précise également vouloir travailler sur un délai assez court pour que le centre puisse ouvrir de nouveau en septembre.

Pendant quelques mois, le centre socioculturel des Fontaines restera donc portes fermées mais  » les enfants seront tout de même accueillis pendant les vacances scolaires » précise la mairie pour rassurer les familles en ajoutant, « nous accueillerons également dans les locaux les associations qui travaillaient avec Léo Lagrange ».

Du côté de la fédération Léo Lagrange, l’avis est évidemment tout autre et le problème est tourné dans l’autre sens : « la ville ne nous attribuait pas assez de subventions par rapport à l’ensemble des activités que l’on devait faire, ni à hauteur des secteurs à couvrir ». Un coup dur pour Léo Lagrange, un des principaux interlocuteurs sociaux sur Tours, qui gère jusqu’à présent les secteurs de Tours Nord et Tours Sud. « Sur Tours Nord, nous trouvons qu’ils font un très bon travail nous continuons donc de travailler avec eux pour le volet social » explique Alexandra Shalk-Petitot.

Léo Lagrange conserve sur Tours Sud, un autre marché, celui lié à l’accueil loisir, scolaire et périscolaire, régi lui par appel d’offres et dont le résultat devrait être officiellement dévoilé au prochain Conseil municipal. Mais une mauvaise nouvelle en entrainant une autre, son dossier n’a pas été retenu sur le lot de Tours-Nord qu’il gérait également jusqu’ici.


Un degré en plus : Un centre socio-culturel c’est quoi ?

Selon la circulaire de la CAF qui délivre un agrément aux centres, un centre socio-culturel doit exercer quatre fonctions :

Un équipement de proximité à vocation sociale globale

Ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, le centre social est un lieu d’accueil, de rencontre, d’écoute et d’expression de la demande des habitants, de prise en compte des besoins exprimés ou détectés.
Il propose des activités et services à finalité sociale. Il vise la participation du plus grand nombre à la vie locale en accordant une attention particulière aux familles et personnes confrontées à des difficultés sociales, économiques, culturelles.

Un équipement à vocation familiale et plurigénérationnelle

Lieu de rencontre et d’échange entre les générations, il favorise le développement des liens familiaux et sociaux.
C’est un espace de production de lien social, de croisements, de rencontres entre les habitants, entre générations, entre cultures. Il se différencie de l’assistanat, il n’est pas un lieu d’accueil réservé à une seule catégorie de personnes. Le centre social s’adresse à toute la population du territoire.

Un lieu d’animation de la vie sociale

Il prend en compte l’expression des demandes des habitants et favorise le développement de la vie associative. Il suscite la participation et l’initiative des habitants à l’animation locale et aux prises de décisions les concernant.

Le support d’interventions sociales concertées et novatrices

Le centre social contribue au développement du partenariat. Il recherche la concertation avec le mouvement associatif, les collectivités locales, les administrations et les autres équipements de services et d’action sociale.
La concertation locale enrichit le projet par le croisement des compétences de chaque partenaire, la complémentarité des savoir-faire et les moyens que chacun peut apporter.

C’est l’exercice de ces quatre fonctions , coordonnées et animées par un personnel qualifié, qui habilite le centre social à bénéficier de la prestation de service « Animation Globale et Coordination » délivrée par la CAF.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !