• CDNT
  • CDNT

Le Centre LGBT inquiet pour sa subvention…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Alors que plus de 646 000 euros de subventions ont été votés hier soir en Conseil Municipal à Tours, le Centre LGBT s’inquiète de ne pas être encore sur la liste…

Chaque année les subventions aux associations se déclinent au fil de l’année et des Conseils Municipaux. Cette année ce sont près de 11 millions d’euros qui seront alloués aux associations tourangelles. Hier soir, une nouvelle vague de subventions a ainsi été votée par les élus. Mais du côté de certaines associations ne voyant toujours pas leur nom apparaître (il y a déjà eu des délibérations lors des Conseils précédents) l’inquiétude monte.

C’est le cas notamment du Centre LGBT de Touraine qui écrit : « Après les propos partisans et erronés tenus par une élue tourangelle en 2016 lors de l’attribution de la subvention au Centre LGBT de Touraine (600 euros…), l’association s’interroge en 2017. A ce jour, aucun prétexte n’a été utilisé en conseil municipal afin de remettre en cause ladite subvention. En effet, cette dernière n’a tout simplement pas été inscrite à l’ordre du jour des différents conseils municipaux. Reconnue d’intérêt général, l’association multiplie les actions de prévention santé (du suicide notamment), de lutte contre l’isolement, l’homophobie et la transphobie grâce à 70 bénévoles. Avec l’explosion de la fréquentation des permanences d’accueil et d’écoute depuis les « manifs pour tous » (1070 visites en 2016), l’association a été amenée à recruter sa 1ère salariée. Le Centre LGBT de Touraine regrette de ne pas être traité au même titre que les autres structures associatives malgré le travail mené tous les jours sur le terrain et l’appui d’une partie du conseil municipal lors des actions phares : Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, Journées de formation des nouveaux bénévoles, Marche des fiertés… »

Depuis l’arrivée de l’équipe municipale actuelle en 2014, le Centre LGBT souffle en effet le chaud et le froid avec les élus. Le chaud quand certains conseillers ou adjoints se déplacent à la Marche des Fiertés comme samedi dernier… le froid quand comme l’an dernier à la même époque, seulement quelques jours après la Marche des Fiertés, une élue de la majorité s’était publiquement opposée à l’association et sa subvention…

Et si la subvention peut arriver lors du prochain Conseil Municipal (en septembre) le délai complique un peu plus la tâche à ces structures aux budgets généralement déjà fragiles.

Reste à savoir quand la subvention 2017 sera versée au Centre LGBT…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !