• CDNT
  • CDNT

La Touraine : terre promise de la méthanation ?

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Lundi, la Jeune Chambre Economique de Tours (JCET) tenait au CEA du Ripault, la conférence de lancement du projet Méthacarbo.

10298775_241002576101864_7852938957417222319_n
Méthacarbo c’est quoi ?

Méthacarbo c’est une commission lancée par la JCET dans le cadre de l’année de l’économie circulaire pour réfléchir au processus de la transition énergétique et à la réduction des émissions de C02 par le biais de la méthanation. Devant un parterre d’acteurs économiques, les membres de la commission ont avancé leurs réflexions et tenté de convaincre l’auditoire de les suivre dans leurs démarches.

10363804_307066396162148_5359778443343574164_n
La commission Méthacarbo entend être le propulseur d’une démarche collective qui engloberait des acteurs économiques et des financeurs. Dotée d’un budget de 60 000 euros, elle se donne un an pour réaliser ses objectifs principaux qui sont de faire connaitre ce procédé, mettre les acteurs en réseaux pour faire émerger le projet et enfin réaliser une étude de pré-faisabilité.

Mais la méthanation c’est quoi ?

La méthanation est un procédé technique qui consiste à transformer l’électricité produite en méthane. Pour arriver à ce résultat, la première étape consiste à produire de l’hydrogène par électrolyse puis de le faire réagir avec du dioxyde de carbone (CO2). Ce méthane peut être par la suite conservé par le principe du «Power to Gas» permettant le stockage du méthane de synthèse obtenu, dans des réseaux souterrains, dont les réseaux existants de gaz naturel, par mélange avec ce dernier.

Elle n’est donc pas à confondre avec la méthanisation qui consiste à produire du méthane à partir de la décomposition de matières organiques.

La Touraine en avant-garde ?

Ainsi, la commission Méthacarbo entend faire de la Touraine un territoire d’avant-garde sur le plan national en partant du principe :

  •  que des excédents d’électricité non stockable ont lieu et que ceci va s’accentuer, selon les prévisions, dans les prochaines années,
  • que le C02 dégagé par les industries peut être recyclé par ce procédé,

En se basant sur les recommandations de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les membres de la commission Méthacarbo ont expliqué que des perspectives de développement se profilent à l’horizon 2030 en France et que ce besoin se prépare par des territoires démonstrateurs à mettre en place d’ici 2020. En Touraine, ils ont ainsi ciblé la cimenterie Calcia à Villiers-au-Bouin, comme source de C02 industriel et la centrale nucléaire d’Avoine comme source d’énergie potentielle pouvant servir à une expérimentation locale, en s’appuyant par ailleurs sur les compétences du CEA et du pôle S2e2, pour la Recherche et le Développement.

Alors la Touraine prochainement terre expérimentale ? L’appel de Méthacarbo est en tout cas lancé, même si il reste beaucoup de questions en suspens, à commencer par le coût éventuel que représenterait ce procédé.

Crédit photos : Méthacarbo

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !