• CDNT
  • CDNT

La magie du cirque Bouglione débarque à Tours

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est un rendez-vous qui va plaire à beaucoup de Tourangeaux. Le cirque Bouglione est en représentation à Tours de jeudi à lundi. Un évènement quand on sait que c’est la première tournée de Bouglione depuis 35 ans.

cirque bouglione tours

Le cirque Bouglione c’est un mythe de l’art circassien en France. Fondé au XIXe siècle, ce cirque s’est fait un nom partout où il est passé que ce soit à Paris au cirque d’hiver dont la famille est propriétaire ou en province lors de tournées majestueuses. Pourtant dans les années 80, la famille Bouglione décide d’arrêter les tournées pour raison de santé du patriarche. C’est seulement cette année qu’elle repart sur les routes de France à travers une tournée qui la mène dans 40 villes de l’hexagone. Autant dire que la présence de ce cirque à Tours est un fait rarissime. 37° vous fait la visite avant l’ouverture au public ce jeudi.

 cirque bouglione tours

Pour son retour en tournée, le cirque Bouglione ne lésine pas sur les moyens. Sur la route, ce sont 130 personnes qui sont présentes dans un convoi de 150 à 160 véhicules. Une caravane de 10 kms de long à travers les routes de France. Une fois sur place, en trois jours tout est monté. Le chapiteau pouvant accueillir 1800 personnes dans le public, les loges, les accès. « Quand on s’installe on a besoin de l’équivalent en surface de deux terrains de foot » nous dit Joël Rehde, en charge des relations publiques.

cirque bouglione tours

cirque bouglione tours

Sous le chapiteau, le travail de fourmilière est déjà bien avancé quand nous passons à peine 24 heures après l’arrivée de la caravane. « C’est une logistique importante, on reconstruit l’équivalent d’un Zénith en quelques jours mais tout le monde sait ce qu’il a à faire, tout est calibré et tout est fluide » précise notre guide. Pour ce dernier, tous les détails sont importants et ce sont même les plus petits détails qui font la différence et font du cirque Bouglione une référence. On comprend à l’écouter que si la magie opère à chaque représentation, c’est parce que tout est pensé en amont. « Nous tenons par exemple à garder un orchestre plutôt qu’une simple bande son comme d’autres » explique-t-il. « De plus, nous voulions avoir en tournée le même confort et la même qualité que ce qu’on fait au cirque d’hiver à Paris et cela les spectateurs le ressentent ».

cirque bouglione tours

cirque bouglione tours

Une magie due également aux costumes des artistes qui bénéficient d’une grande attention avant chaque représentation. Quant aux artistes, une quarantaine à chaque représentation, ils sont choyés nous dit-on en nous montrant la loge-caravane qui les accompagnent sur les routes de France.

cirque bouglione tours

Le public n’est pas en reste non plus nous précise Joël Rehde. Ce dernier nous explique par exemple que du parquet est posé partout pour le public, afin qu’il ait vraiment l’impression de voir un spectacle dans un endroit « en dur ». Un public qui entrera sur le site par un premier chapiteau dans lequel il découvrira un “café du cirque” dans une ancienne roulotte à l’ambiance du train de l’Orient express.

IMG_9307

Et les animaux alors ? Thème qui fâche traditionnellement, d’autant plus que le cirque Bouglione a dû annuler la présence d’éléphants dans cette tournée après s’être séparé il y a peu de son dresseur d’éléphants, accusé par le passé (avant de rejoindre Bouglione) de maltraitance. Quand on aborde le sujet avec Joël Rehde, ce dernier n’élude pas la question : « Aucun animal n’est maltraité chez Bouglione. De plus tous nos animaux en tournée sont nés captifs, à commencer par les tigres. Ils ne restent pas en cage toute la journée comme les opposants aux animaux dans les cirques le disent, le dresseur s’occupe d’eux toute la journée et eux aussi ils sont choyés ».

Pour notre guide, le cirque Bouglione c’est la « carte postale du cirque par excellence » et les animaux en font pleinement partie, tout comme le numéro de la femme-canon, numéro traditionnel inventé au cirque d’hiver il y a 150 ans. Trapézistes, danseuses, jongleurs, mat chinois… autant d’autres numéros qui viendront compléter une carte postale qui fera à n’en pas douter briller les yeux des spectateurs qui se présenteront à l’une des huit représentations tourangelles.

Crédits photos : Mathieu Giua pour 37°

Un degré en plus :

> Informations et réservations

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !