La belle histoire du Court-Circuit

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Huit mois après son ouverture, nous sommes retournés au Court-Circuit, « café branché sur la vie locale », place de la Victoire.

p_20160715_183212_hdr  (c) Court-Circuit

A l’intérieur du Court-Circuit, nous retrouvons Jeff, créateur des lieux. Il y a huit mois, à quelques jours de l’ouverture de ce nouveau lieu de vie du centre de Tours, ce dernier nous expliquait son projet : créer un lieu de vie axé sur les démarches locales et favorisant les échanges. Un lieu entre le café, le restaurant et le lieu de rencontres.

Moins d’un an après son ouverture, le Court-Circuit dépasse les attentes de son créateur. Rapidement, le projet a séduit une clientèle d’habitués, des « utilisateurs du lieu, plus que des clients » explique Jeff pour insister sur la notion importante à ses yeux,  d’appropriation par les usagers. Une appropriation évidente pour qui pousse les portes de ce lieu où la simplicité est de mise. Ce qui séduit au Court-Circuit ? Tout d’abord, la démarche locale évidemment, à commencer par la restauration proposée le midi : Un buffet composé de mets 100% locaux. « Nous avons 35 producteurs locaux qui nous fournissent » nous explique-t-on, « grâce au bouche à oreilles notamment ». Une liste de fournisseurs qui permet de proposer une cuisine variée, changeant chaque jour selon les produits disponibles. « La démarche locale fonctionne, nous en sommes la preuve, puisque l’assiette que nous proposons est à 9 euros seulement » explique notre interlocuteur pour qui « manger local ne veut pas dire manger plus cher ». Et question finances, le Court-Circuit s’en sort puisque Jeff s’est également entouré depuis l’ouverture de cinq associés, tous rémunérés à temps partiel ou temps complet. « Nous transformons actuellement le Court-Circuit en une SCOP (ndlr : societé coopérative de production dans laquelle chaque associé est salarié et possède la même part et a la même voix). C’est la continuité de la belle histoire puisque mes associés m’ont rejoint au fil des semaines sur la base de valeurs et d’envies communes. »

img_4646(c) Court-Circuit

Valeur, envie, éthique, voici des mots qui ne sont pas vains et dans lesquels les utilisateurs du Court-Circuit se retrouvent. Voulu comme un lieu de partage, le Court-Circuit s’ouvre en effet en moyenne quatre fois par semaine à des associations ou des particuliers pour présenter un projet, tenir une réunion, des ateliers participatifs… Et le planning mensuel à l’entrée, est là pour témoigner du succès de la démarche : conférence sur la permaculture, présentation du travail d’un menuisier, concert acoustique… autant de rendez-vous mettant en lumière la vie locale qui remplissent le calendrier pour le plaisir de Jeff et ses associés. « Ces réunions ont un gros succès et nous amènent toujours plus de public qui se font à leur tour le relais de notre démarche ».

img_4819Une partie de l’équipe du Court-Circuit (c) Court-Circuit

Lieu d’interaction, le Court-Circuit est donc un projet qui fonctionne. Il a d’ailleurs été primé par le prix Coup de Cœur pour la Jeune Entreprise Exemplaire de la Jeune Chambre Economique Française. De quoi conforter les associés dans leur démarche. « Nous espérons que la SCOP va permettre de pérenniser ce bel outil de travail » avancent-ils. Un outil de travail qu’ils comptent  encore développer avec plusieurs projets à venir, comme la création d’une plate-forme commune avec des restaurateurs voisins, d’approvisionnement chez les producteurs locaux ; le lancement d’une « court-circuit mobile », une cuisine itinérante ; ou encore l’association avec une épicerie de produits locaux qui devrait ouvrir prochainement. « Notre objectif est avant tout de rendre visible et accessible au plus grand nombre ce qui se fait, se crée et se joue autour de nous. Et c’est passionnant » conclue Jeff.

Un degré en plus :

> La page Facebook du Court-Circuit

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu