• CDNT
  • CDNT

Joué-lès-Tours : « Nouvelles donnes » : L’EPJT et Le Monde.fr s’installent à Joué-lès-Tours

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Après s’être intéressés aux communes de Saint-Pierre-des-Corps et de Château-Renault, les étudiants de l’Ecole Publique de Journalisme de Tours jettent leur dévolu sur Joué-lès-Tours, dans un blog intitulé « Joué-lès-Tours : Nouvelles donnes », hébergé par « Le Monde.fr ».

Joué-lès-Tours

Le Monde.fr et l’EPJT, troisième collaboration

Comme pour les communes précédentes, ce sont les étudiants en Licence professionnelle spécialité « Presse écrite » à l’EPJT qui animeront cet espace. Un noyau de base de huit apprenties journalistes seront au coeur du projet, avec selon les sujets une aide de leurs camarades des spécialités radios ou TV pour enrichir les écrits avec du contenu multimédia.

Pour Laurent Bigot, responsable presse écrite de l’EPJT, le partenariat passé entre l’école et « Le Monde.fr » est important et se veut durable sur le long terme : « C’est formateur, très motivant pour les étudiants et cela leur permet de travailler des sujets de type magazine, ce qu’ils ont peu l’habitude de faire ». Les étudiants bénéficient également d’un double encadrement, avec celui de l’EPJT mais aussi celui du « Monde.fr » par l’intermédiaire des conseils du journaliste Frédéric Potet qui a également la tâche de faire le lien avec sa rédaction pour remonter éventuellement des articles en Une du site.

Un partenariat né en 2012, lorsque les étudiants tourangeaux avaient pris le relais des journalistes Frédéric Potet et Antonin Sabot qui venaient de passer un an à Saint-Pierre-des-Corps dans le cadre du projet « Une année en France » porté par le célèbre quotidien. Les étudiants avaient prolongé pendant un an le blog « Les Epines fortes » et ainsi continué à dresser un tableau de la commune corpopétrussienne, de sa population et de la vie quotidienne dans la commune.

L’an passé, c’est Château-Renault, qui avait été le cadre pendant quelques semaines d’un nouveau blog, intitulé « Une (petite) ville en campagne » et toujours hébergé sur le site du quotidien national. On pouvait alors lire sur le blog : « Château-Renault ne manque pas d’atouts pour qui veut comprendre les mutations et les fractures de la société française : un maire Front de gauche, une député UMP élue de justesse face à un candidat Vert, un conseiller général UDI et un Front national à plus de 22% au premier tour des présidentielles de 2012. Il était tentant d’essayer de percer le secret de cette étrange alchimie ».

Joué-lès-Tours : un choix loin d’être anodin

Pour cette troisième année, les étudiants de l’EPJT se pencheront à minima jusqu’à fin avril sur Joué-lès-Tours, autre commune symbolique, qui ces dernières années a vu à plusieurs reprises les projecteurs se braquer sur elle. Laurent Bigot, explique que le choix de Joué-lès-Tours a été proposé à la rédaction en chef du journal avant les évènements de décembre, plus précisément en juin dernier. Un choix pourtant loin d’être anodin :

« Entre cité-dortoir et ville nouvelle, avec un tram tout neuf comme seul fil conducteur, Joué-lès-Tours n’a, pour nous, rien d’une commune banale. Pour personne d’ailleurs, depuis le fait divers de Noël dernier au sein même de son commissariat » peut-on lire sur le communiqué de presse envoyé pour le lancement de ce blog qui aura pour objectif de dresser une « radiographie de cette ville moyenne, la plus peuplée du département d’Indre-et-Loire après Tours, un an après le bouleversement des Municipales, alors que Michelin jette l’éponge et que la ville fait la Une des JT et médias nationaux… ».

Un troisième blog qui aura ainsi comme fil conducteur, de dresser un portrait de la société et de ses évolutions en terres jocondiennes.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !