ChroniquesChroniques-Société

[HistLoire] Du cirque de la Touraine au monument américain

[Cette chronique a été publiée initialement en 2015. Nous la ressortons en ces temps d’information réduits liées au coronavirus]

HistLoire, c’est une chronique régulière sur 37° où nous vous proposerons un petit focus sur un pan d’histoire tourangelle. Ce mois-ci, découvrez l’histoire du cirque de la Touraine.

Jusqu’en 1927, Tours possédait un cirque permanent installé quai d’Orléans sur les bords de Loire (aujourd’hui quai Malraux). Ce cirque édifié en briques et en bois fut inauguré en 1865 sous le nom de « cirque Napoléon ». Vite devenu vétuste, il fut reconstruit et embelli en 1884 par l’architecte tourangeau Marcel Boille. Le nouveau bâtiment est alors conçu sur le modèle des « cirques Rancy » à la mode en cette fin de XIXe siècle (le cirque Jules Verne d’Amiens en est aujourd’hui l’un des plus beaux témoins). On changea par la même occasion son appellation qui rappelait la période impériale pour le plus sobre nom de « cirque de la Touraine ». Ce bâtiment servit durant plusieurs décennies de salle de spectacles, mais aussi de réunions (notamment politiques), de lieu de théâtre lors de la reconstruction du Grand Théâtre de la rue de la Scellerie (1884-1889), puis au début du XXe siècle de cinéma (comme on le voit sur la photo avec les écritures Royal Ciné).

(c) dr

Mais devenu désuet et souffrant de critiques au sujet de son architecture, le conseil municipal finit par acter sa démolition en 1927. Son emplacement est racheté par le gouvernement américain qui y érige dans les années 1930, le monument commémoratif que nous connaissons aujourd’hui. Celui-ci rend hommage aux 640 000 militaires américains des SOS « Services of Supply » (services de soutien) dont le quartier général était à Tours pendant la Première Guerre Mondiale. Le monument, en réalité une fontaine, a la particularité d’être encore aujourd’hui entretenue par le gouvernement US par l’intermédiaire de la Commission des monuments de guerre américains.

P1080364

P1080374

Retrouvez également les précédents épisodes d’HistLoire

Print Friendly, PDF & Email