Guinguette de Tours : « On ne veut pas être qu’une simple terrasse »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

On le sait maintenant, la Guinguette de Tours va radicalement changer de visage cette année, avec trois espaces différents. Des modifications imposées par l’Architecte des Bâtiments de France qui ne remettent pas en question l’esprit de la Guinguette à croire Jonathan Odet, co-fondateur du Petit Monde et gérant de la société Kwamti.

(Re) Lire notre article explicatif : Les bords de Loire obligés de changer de visage

L’an passé, Jonathan Odet nous résumait le concept de guinguette véhiculé par Le Petit Monde comme la volonté d’être « une place de village » : « Le projet est pensé comme un vrai lieu de vie des Bords de Loire. On ne souhaite pas être qu’un commerce ou qu’un espace culturel, Tours-sur-Loire c’est une invitation à la balade sur les quais et une invitation à la rencontre avec d’autres. C’est ce côté-là qui m’intéresse, le fait que les frontières soient floutées. Nous voulons que ce soit un espace de rencontres, de contacts » nous expliquait-il ainsi.

« Nous ne souhaitons pas être qu’une simple terrasse »

BIMG_0481

Un concept de lieu de vie et d’usage des lieux par sa population qui a toujours été au coeur du projet artistique et commercial des activités du Petit Monde depuis les origines dans les bois de Chambray ou à la Gloriette il y a de cela une dizaine d’années.

Revoir à ce sujet ce documentaire nommé Le Ptit Monde :

YouTube video
 

Jonathan Odet le réaffirme cette année : « Nous ne souhaitons pas être qu’une simple terrasse, nous souhaitons impliquer tout le monde, faire en sorte que tous les publics soient pris en compte ». Et pour réussir cet objectif, avec pragmatisme notre interlocuteur préfère voir le verre à moitié plein de l’obligation de scission en trois espaces de Tours-sur-Loire cette année. « Je me dis que par la force des choses c’est l’occasion de créer plusieurs identités comme nous l’avions déjà envisagé par le passé ».

Trois espaces qui ouvriront en décalé

Ces identités seront donc au nombre de trois :

– L’espace principal qui ressemblera à ce qui se faisait l’an passé auquel sera accolé l’espace enfants. C’est ici qu’auront lieu les principaux concerts.

– Le bar Vintage, au pied de la bibliothèque municipale, de l’autre côté du pont Wilson dont l’atmosphère à l’ancienne sera également jazzy avec la volonté d’y produire une ambiance plus cosy autour de boeuf de jazz et de musique acoustique.

– L’espace « Foudre » et son ambiance plus verte et écologique. Un espace relaxant nous promet-on et sans musique.

Si l’espace principal ouvre vendredi, il faudra attendre une quinzaine de jours pour le bar Vintage et vers le 10 juin pour l’ouverture du Foudre. Pour Jonathan Odet : « chaque espace aura son esthétique et séduira un public, pas forcément le même. Cela permettra peut-être d’élargir la population venant à Tours-sur-Loire ».

Des partenariats de plus en plus nombreux

Quand il parle d’implication d’un maximum de monde, Jonathan Odet pense au public, mais pour ce dernier ce point est également primordial en ce qui concerne les acteurs tourangeaux. Ainsi cette année, les partenariats se multiplient encore plus. Si le CCNT, Le Temps Machine, Jazz à Tours, le Petit Faucheux, Tous en Scène ou encore le Conservatoire de Tours seront de nouveau présents, des nouveaux apparaissent également dans la liste à l’instar du Théâtre Olympia et de sa branche JTRC (Jeune Théâtre en Région Centre) qui viendra animer la guinguette sur le thème du cabaret. Citons encore l’ensemble de musique Renaissance Doulce Mémoire, le festival Les Méridiennes… « Tours-sur-Loire c’est un véritable croisement des structures de la ville » poursuit Jonathan Odet, « nous voulons impliquer aussi le public afin qu’il ne soit pas que spectateur ». Ainsi de nombreux ateliers se dérouleront également comme ceux de l’Association Robinson autour de la création de solutions alternatives aux produits domestiques, ceux de la Ressourcerie La Charpentière, les ateliers pédagogique musicaux de Beat Matazz

Bref, bien qu’en cours de finition, notamment sur les deux nouveaux espaces,  le programme s’annonce cette année encore déjà riche et on risque une nouvelle fois de ne pas s’y ennuyer. Rendez-vous vendredi pour le lancement.

Un degré en plus :

> Le programme de Tours-sur-Loire 2016

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu