Société

Geyser, déco de Noël et bière à la gare de Tours : de l’art ou du cochon ?

Il régnait une étrange atmosphère vendredi soir au bout de la rue Marcel Tribut, juste derrière la Gare de Tours. Comme nous sommes partout à la fois, bien sûr nous y étions.

Un camion de pompiers passe le rond-point et s’immobilise, trois solides gaillards en descendent et rejoignent un ouvrier en jaune fluo près d’un immense geyser qui projette de l’eau à plus de 4m de hauteur sur le milieu de la rue.

DSC_5221  DSC_5223

Un peu plus loin, une drôle d’installation abandonnée seule sur le trottoir, composée notamment de trois bouteilles de bière non ouvertes et d’une espèce de grosse clé qui permet d’ouvrir de petites trappes métalliques visiblement liées au circuit d’eau de la ville.

DSC_5230

En s’approchant de la rue Dublineau, voilà deux hommes qui reviennent du carrefour où ils semblent également avoir ouvert puis refermé une autre trappe.

DSC_5232

Enfin, nos yeux tombent sur un phénomène pour le moins étrange un 3 octobre : des décorations de Noël. Oui, Mesdames et Messieurs lecteurs assidus de 37°, vous avez bien lu : des décorations de Noël plus de deux mois et demi avant le 24 décembre !

Alors ? Cocasse concours de circonstances ? Hallucination collective due aux effets secondaires du sempiternel apéro du vendredi soir ? Nouveau projet d’art conceptuel secret du CCC tout proche ? Retour inattendu d’Abraham Poincheval enterré quelque part dans une canalisation d’eau potable ?

Quoi qu’il en soit, en rentrant chez nous, nous sommes allés nous coucher direct.

Print Friendly, PDF & Email