• CDNT
  • CDNT

Forte Fièvre ! On a (vraiment) testé pour vous… Le Marché de Noël de Tours

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

L’an passé, happés par une terrasse chauffée, nous avions lamentablement échoué dans notre tentative de tester le Marché de Noël de Tours. Vaille que vaille, à cœur vaillant rien d’impossible ou toute autre expression contenant un dérivé du verbe valoir, il était hors de question cette année d’échouer une nouvelle fois. N’écoutant que notre courage, nous avons donc affronté le Marché de Noël de Tours un samedi en fin d’après-midi. Qui a dit qu’on faisait un métier facile ?      

Ah le Marché de Noël (MDN pour les intimes) et ses petits chalets qui se reproduisent d’année en année et qui se multiplient dans toutes les villes de France et Navarre aussi vite qu’une épidémie de gastro en hiver. Oui chers lecteurs, car c’est là l’intelligence du truc, c’est que premier constat, le Marché de Noël se tient en décembre. Et oui pas con hein ? Bon blague à part, cette tradition d’origine germanique et alsacienne pour sa partie française a envahi petit à petit toutes les villes de France, des plus grandes aux plus modestes depuis les années 90. Il y a des tendances comme celles-là qui deviennent de véritables figures imposées. Dans le domaine du commerce, pour chaque ville il faut désormais selon la saison, sa braderie et son Marché de Noël. Partout les mêmes types de chalets pour l’aspect traditionnel avec ses boutiques forcément authentiques contenant produits traditionnels et artisanaux en figure de proue. Enfin ça c’est pour l’imagerie populaire parce qu’en réalité, s’il faut évidemment se garder de toute tentative de discours généraliste (on trouve effectivement des petits commerçants vendant des produits 100 % uniques et artisanaux), force est de constater que d’une ville à l’autre, c’est bien souvent la déception qui prime devant les étales. On passera les stands de figurines de bouddha, ceux de sachets de thés et théières, vus et revus mais toujours présentés comme venant de petits producteurs.

IMG_5881

Bref le MDN c’est bien souvent comme la boîte de chocolats offerte chaque année par tata Suzon : c’est fade et sans surprise. Enfin sans surprise, sans surprise, on vous l’accorde on y va un peu fort. Cette année on peut trouver par exemple un stand de charcuterie corse. Et qu’on vienne pas nous dire que cela n’a rien à voir avec Noël ! Nous, nous préférons saluer l’effort de l’originalité. En parlant d’originalité, celle de cette année, ambiance post-attentats et Etat d’urgence obligent, c’est la fouille aux entrées. Autant vous dire qu’un samedi après-midi, à faire la queue pour pouvoir entrer admirer ces allées remplies de chalets, on pourrait presque s’imaginer à Eurodisney en train d’attendre la dernière attraction en vogue.

IMG_5899

Oui car on a beau dire ce qu’on en veut, le MDN fait toujours le plein. On parlait de figure imposée pour les communes, il semble qu’il soit un passage obligé également dans la vie familiale des ménages tourangeaux, un peu comme la foire au mois de mai : on ne sait pas pourquoi on y va, on se piétine les uns sur les autres, on en repart souvent déçu mais on y retourne chaque année en espérant retrouver une madeleine de Proust et notre esprit d’enfant. Oui, vous allez nous dire que c’est la féérie de Noël avec ses lumières et tout le reste, que c’est joli pour les enfants, etc… et vous marquez un point. Enfin, par pure mauvaise foi on ne vous en accorde qu’un demi, parce qu’honnêtement mettre un enfant de moins d’un mètre cinquante dans cette foule revient à lui faire admirer les nombreux dos sur lesquels son nez et son visage sont collés. – « Mais papa, je ne vois rien ! ». – « T’es jamais content, on t’emmène voir le marché de Noël et tu râles encore ». Esprit de Noël en veux-tu en voilà ! (ndlr : morceau d’échange père-fils réellement entendu ce samedi).

IMG_5878

Bon on est un peu dur, mais on va finir par de bons conseils : si vous voulez vraiment faire plaisir à votre gosse et lui faire admirer un peu de lumières de Noël, allez directement place Jean-Jaurès, joliment décorée pour l’occasion. Notre conseil Bison futé pour vous y rendre depuis le jardin de la préfecture : Longez le marché de Noël par son extérieur, il pourra voir les lumières bleues aux arbres sans se faire bousculer. On dit ça, on dit rien, hein.

IMG_5875

IMG_5921

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !