Société

Forte fièvre ! Citiz, des arceaux contre le manque de civisme.

Le service dʼautopartage de lʼAgglo Citiz subit lui aussi à sa manière la goujaterie de certains automobilistes qui n’hésitent pas à stationner sur les places pourtant très nettement signalées «autopartage» situées dans le centre de Tours (8 stations, 16 emplacements à ce jour). La mention un peu étrange «2 cases» ferait-elle référence à ce qui manque certainement à celles et ceux qui sʼy garent quand même ?

DSC_4975

Un acte gênant non seulement pour le conducteur Citiz qui doit rendre son véhicule et doit du coup trouver une autre place et contacter la plateforme téléphonique afin de signaler ce problème (donc perte de temps et d’énergie), mais surtout pour celle ou celui qui reprend le véhicule derrière et risque de ne pas le trouver à l’emplacement prévu lors de sa réservation (dans ce cas bien sûr, la plateforme contacte l’usager, mais là encore perte de temps et d’énergie).

Du coup, les responsables de Citiz viennent de prévenir leurs abonnés qu’ils vont installer des arceaux «manuels» qui pourront être verrouillés et déverrouillés facilement (enfin, on l’espère) par les usagers afin de bloquer l’accès aux places réservées. Pas sûr que ce genre de matériel soit nécessaire dans des pays comme l’Allemagne, le Danemark ou la Suède. Douceur tourangelle sans doute, mais civisme tourangeau, pas toujours.

Crédits photos : Laurent Geneix pour 37°

Print Friendly, PDF & Email