• CDNT
  • CDNT

Fil Bleu : pourquoi ça coince ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le mouvement de grève à Fil Bleu depuis vendredi dernier fait grincer des dents chez les usagers. Un mouvement qui se poursuit en ce lundi et qui est lié à des tensions palpables depuis des mois.

Pour les salariés en grève depuis vendredi, il s’agit avant tout de faire pression sur la direction pour revoir l’organisation du temps de travail au sein de Fil Bleu. « Depuis l’instauration du tramway, la direction se gargarise d’avoir un réseau ultra-ponctuel mais elle oublie de dire dans quelles conditions cela est rendu possible » témoigne ainsi Jérémy*, conducteur depuis le milieu des années 2000 au sein de Fil Bleu. Pour le salarié gréviste, « les temps de trajets sont intenables sur certaines lignes. Par exemple sur le tramway les collègues n’ont que 3 minutes de battement avant de repartir du terminus, à peine le temps d’aller aux toilettes (ndlr : 6 minutes dans l’autre sens). Sur certaines lignes, il est arrivé à des collègues de ne pas avoir de pauses déjeuners et de devoir manger un sandwich à la va-vite derrière leur volant ».

La grogne des salariés tient donc surtout des temps de trajets et des temps de pause restreints causés par le cadencement du réseau. Pour les syndicats : « après le mouvement de 2014 nous avions obtenu des améliorations mais depuis cela s’est détérioré » notent-ils. « Pour des raisons de rentabilité, les horaires sont à flux tendus, en cas d’imprévu les conducteurs n’ont pas le temps d’avoir leur pause. Vous imaginez la sécurité pour les passagers ? ». Des arguments pas toujours (voir rarement) entendus par les usagers qui voient plutôt le désagrément occasionné : « On ne fait pas ça contre eux, bien au contraire. Seulement, c’est le seul moyen pour se faire entendre de la direction ». Jérémy de son côté reconnaît que ces grèves montrent une mauvaise image de leur profession « mais aussi à cause des stéréotypes montrés dans les médias à chaque fois » précise-t-il avant de reconnaître : « c’est vrai qu’on manque peut-être de communication envers les usagers ».

*Le prénom a été changé à la demande de l’intéressé.

Un degré en plus :

> Toutes les informations sur les perturbations sur le réseau Fil Bleu

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !