ImageReportage-SociétéReportagesSociété

Dans les coulisses du Cadre Noir de Saumur

Le mercredi 4 octobre, le Cadre Noir de Saumur nous ouvrait ses portes pour nous présenter son site dans la perspective des 3 représentations qu’il donnera mi-décembre au Parc des Expositions.

cadre-noir-cvinson-4-octobre-17-1

L’arrivée au Cadre Noir peut surprendre au premier abord. On s’attend à entrer dans un lieu rempli d’histoire rempli du passage des cavaliers et chevaux au cours des siècles. En fait, les locaux datent de 1974, suite à l’intégration du Cadre Noir à l’Ecole Nationale d’Equitation (ENE) en 1972 qui nécessitait un espace et des équipements capables d’accueillir l’offre enseignante dans le domaine équestre. Le Cadre perdait au passage son statut militaire pour le statut civil, transformation finalisée en 2010 par la fusion de l’ENE avec les Haras Nationaux donnant ainsi naissance à l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE), chapeauté désormais conjointement par le Ministère des Sports et de l’Agriculture.

cadre-noir-cvinson-4-octobre-17-7
cadre-noir-cvinson-4-octobre-17-6

On trouve en dehors des écuries, manèges et pistes d’entraînement une clinique vétérinaire (3 vétérinaires y interviennent), une maréchalerie où l’on retrouve l’espace d’un instant les gestes séculaires des travailleurs des fers. Le Cadre Noir dispose aussi d’un amphithéâtre capable jusqu’à 1700 spectateurs.

Le site est ainsi moderne : la distribution des rations alimentaires et de l’eau est automatisée. Le fumier collecté est utilisé par les champignonnières environnantes (vous regarderez peut-être votre assiette de champignons de Paris en fait cultivés à Saumur différemment désormais). De même, 600 m2 de panneaux photovoltaïques ont été installés qui permettent de chauffer l’eau utilisée sur place.

En dehors de la mission de formation du corps enseignant (diplôme entraîneurs), le Cadre Noir se doit d’accomplir 3 autres missions :

  • La présentation au public du savoir de l’équitation de tradition française. En dehors de la douzaine de galas donnés à l’extérieur dans l’année, le Cadre Noir organise également des matinées pédagogiques ouvertes au public les jeudis.

  • Le sport : les cavaliers issus du Cadre Noir ont ainsi décroché 9 médailles olympiques dont 7 d’or.

  • La recherche par le biais de la mise à disposition des scientifiques des moyens dont ils disposent ce qui lui permet également d’orienter les études dans le domaine (cela concerne l’implantation d’embryons notamment).

En 2017, le Cadre Noir est confronté à un défi délicat : mettre en avant son héritage historique (ses origines remontent à la fin des guerres napoléoniennes) tout en restant ancré dans le 21ème siècle.

Le spectacle, présenté en décembre prochain à Tours est ainsi complètement renouvelé par rapport à celui donné en 2007 et fait ainsi le pari d’allier de façon harmonieuse les deux revers d’une même médaille.

Pour cela, à la place d’une suite d’exercices présentés de façon académique, une voix en live donnera vie à la Loire qui aura pour mission de guider les spectateurs dans l’histoire du Cadre Noir et sera également là pour leur donner les clés du dressage des chevaux.

Le 37ème écuyer en chef du CN, le colonel Patrick Teisserenc sera à la tête de ce gala. La tradition impose toujours de nos jours la nomination d’un militaire à ce poste. Surnommé « Grand Dieu » comme ses prédécesseurs, il insiste sur la relation forte entre le cavalier et sa monture. Le premier doit toujours rester humble et s’effacer devant son cheval. Le sien s’appelle Rendez-Vous.

cadre-noir-cvinson-4-octobre-17-33

Le rendez-vous est pris pour les 15, 16 et 17 décembre prochain au Parc des Expositions de Tours.

Print Friendly, PDF & Email