A la uneSociété

Covid-19 : la Foire de Tours annulée et Tours Evénements dans l’incertitude totale

Vu l’évolution de l’épidémie de Covid et les récentes déclarations ministérielles sur le sujet, l’information ne surprend pas grand monde. Ce mercredi Tours Evénements annonce l’annulation définitive de l’édition 2020 de la Foire de Tours, initialement prévue début mai, reportée fin mai-début juin puis décalée en octobre pour tenter de sauver les meubles. La décision a été prise après réunion avec la ville de Tours et la préfecture. Etait-ce inéluctable ? Comment se porte la société événementielle ? Les réponses d’une de ses responsables, Marina Lagelle.

La nouvelle tombe tout juste un mois avant la date qui devait coïncider avec l’inauguration des halls et du village gastronomique sur le site du Parc Expo. La Foire de Tours 2020 est annulée pour raisons sanitaires. Pas de bonnes affaires sur les meubles ou le matériel agricole, et pas non plus d’animations sur l’Espagne, pays invité de cette édition 2020 :

« Au départ on a rencontré la préfecture pour voir si on pouvait déroger à la jauge maximale de 5 000 personnes simultanées sur le site. Pour nous c’était économiquement compliqué de tenir cette limite car habituellement on accueille 8 à 10 000 personnes par soir sur le village gastronomique. Ça n’a pas été possible et ce n’était pas la seule difficulté : sur le village, la restauration se fait essentiellement debout ce qui est actuellement interdit dans les bars et restaurants donc nous ne pouvions pas déroger à cette règle. Réaménager les lieux ce n’était pas possible non plus car ça voulait dire moins d’exposants et on perdait toute la convivialité qui fait venir le public. »

Outre le village gourmand, c’est bien toute la Foire qui n’aura pas lieu : « Si on enlève la gastronomie, on se retrouve en quelque sorte avec un salon de l’habitat » observe Marina Lagelle. Tours Evénements n’a pas fait le choix de mettre au point un événement a minima, renonçant du même coup au Salon de Bébé qui devait animer le 1er week-end de la Foire et à l’espace dédié aux artisans d’art qui avait pour but de compenser l’annulation de l’Art au Quotidien.

70% du personnel en chômage partiel

En fait entre l’incertitude sur l’évolution de la situation sanitaire et une situation déjà fragilisée par des mois d’arrêt, Tours Evénements s’attache à prendre le moins de risques économiques possibles : « On a encore 70% de nos 70 collaborateurs en chômage partiel » explique la responsable communication. Le Palais des Congrès ou le Parc Expo accueillent quelques événements professionnels comme un récent congrès avec 500 personnes et bientôt un salon interne de l’entreprise Mr Bricolage qui espère 600 visiteurs « mais jusqu’au dernier moment on est sûrs de rien. » Début octobre, le salon professionnel Novafleurs est maintenu avec sa Coupe de France des fleuristes et une remise des prix en public et en présence de Miss France le lundi.

A part ça, côté grand public, c’est quasiment le désert. Le week-end dernier, il y avait largement moins de monde à Zen et Bio que pour la première édition du salon en 2019. Prévu en novembre, le salon agricole Ferme expo est en sursis, d’autant qu’une partie de son modèle repose sur l’accueil de scolaires qui ne bougent pas de leurs écoles par peur des risques de contamination. Pour l’instant, le concert de Vitaa et Slimane prévu au Vinci n’est pas annulé mais celui de Dadju au Parc Expo risque fort d’être une nouvelle fois reporté : « Nous avons 6 000 billets vendus, dont une bonne partie pour la fosse mais les concerts debout sont interdits. »

Des projets maintenus pour 2021

Au final, Tours Evénements ne devrait pas dépasser 4,5 millions d’€ de chiffre d’affaire en 2020, environ 3 fois moins que ses objectifs. Pour 2021, la société prépare ses manifestations phare comme d’habitude dont le Japan Tours Festival ou l’Univers de l’Habitat en début d’année mais pour la partie professionnelle elle est dans l’incertitude et revoit son modèle : « On propose d’accueillir des réunions de 30 à 500 personnes qui vont habituellement dans des lieux désormais trop petits pour tneir la distanciation physique. En fait on leur propose plus d’espace pour le même prix » indique Marina Lagelle. A noter que Tours Evénéments vient d’obtenir une certification de son protocole sanitaire par l’AFNOR avec une note de 97/100, « la meilleure en France. »

Un degré en plus :

La Foire de Tours 2021 est désormais annoncée du 7 au 16 mai, avec l’anniversaire des 100 ans de l’événement et tout d emême le pavillon espagnol qui devait voir le jour cette année.

Print Friendly, PDF & Email