SociétéA la uneReportage-Société

Coronavirus : l’ambiance inhabituelle d’un dimanche à Tours

 

Depuis ce samedi 14 mars au soir c’est officiel : la France en est au stade 3 de l’épidémie de coronavirus Covid-19. En plus de la fermeture de tous les établissements scolaires annoncée jeudi soir, cela signifie que les bars, restaurants et commerces non essentiels doivent désormais rester portes closes. Seuls restent ouverts les supermarchés, les commerces de bouche (boulangeries, pâtisseries, boucheries, Halles de Tours…), les pharmacies, les banques, les services publics (La Poste, la CAF…). Toutes ces mesures valent jusqu’à nouvel ordre.

Ce dimanche matin, comment Tours réagit à ces annonces qui incitent clairement à sortir le moins possible (hormis pour travailler, faire ses courses ou voter car les élections municipales sont maintenues) ? Clairement, les rues sont vides comme rarement, même pour un dimanche. Passée l’incertitude sur le maintien ou non des marchés alimentaires Rabelais et Velpeau, on a vu du monde se presser devant les étals (Amboise et Langeais ont également ouvert leur marché). Pendant ce temps, les supermarchés observent une très forte affluence : il y avait la queue bien avant l’ouverture à 9h au Auchan Rabelais, avec des rayons vides (pâtes, papier toilette).

Dans les bureaux de vote, les choses varient selon les endroits : zéro, un ou plusieurs bidons de gel hydroalcoolique selon les endroits. Masques ou pas pour les assesseurs. Quelques queues pour réguler le nombre de personnes présentes au même endroit à un instant T. Néanmoins, pas vraiment une forte affluence à l’ouverture.

Découvrez ci-dessous le reportage photo de Pascal Montagne et pour suivre la situation en direct rendez-vous sur Info Toursnous répondons également à vos questions sur l’épidémie.

Print Friendly, PDF & Email