• CDNT
  • CDNT

Axess Vision : La haute technologie médicale s’installe en Touraine

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Installée à Saint-Pierre-des-Corps, dans les anciens locaux de Pôle Emploi, Axess Vision Technology est une jeune société en pleine expansion. Orientée dans la technologie médicale, cette entreprise vient de mettre au point un endoscope jetable à usage unique. Entretien avec Régis Olivier, le directeur général d’Axess Vision Technology qui nous explique en détail la prouesse technique qui se cache derrière ce nom.

DSC_9026

Créée en 2006, la société aura mis huit ans à mettre au point son produit. Un temps long, mais court à la fois, dans un domaine où la recherche et le développement nécessitent plusieurs millions d’euros. Dans le cas d’Axess Vision, ce sont 10 millions d’investissements qui auront été nécessaires. Une somme financée par des investisseurs privés évidemment, mais aussi par la BPI (Banque Publique d’Investissement) et les collectivités publiques, dont la région Centre à hauteur de 300 000 euros.

Une entreprise qui a gardé pour le moment son esprit de start-up et qui emploie 18 personnes au sein de ses locaux corpopétrussiens, où toutes ses activités sont regroupées.

Un produit de haute technologie à bas prix :

Endoscope à usage uniqueRégis Olivier

Avec fierté, Régis Olivier nous fait une démonstration de la dernière version de son endoscope, commercialisé depuis le 1er décembre. « Il y a des possibilités énormes » nous raconte-t-il :

« Jusqu’à présent, les hôpitaux devaient s’équiper d’endoscopes réutilisables qui coûtent chacun 15 000 euros environ. Ces endoscopes devaient être stérilisés pendant deux jours après chaque intervention, ce qui les rendaient inutilisables pendant ce temps. De plus, au bout de 12 heures d’inutilisation, il fallait obligatoirement les stériliser de nouveau avant de pouvoir s’en servir. Sans parler des risques en terme d’hygiène avec les contaminations nosocomiales. Entre les coûts d’acquisition et de maintenance, l’immobilisation durant la phase de stérilisation , il fallait réfléchir à quelque chose de plus simple. Nous y sommes arrivés avec un produit fiable à 265 euros l’unité ».

Un prix défiant toute concurrence, mais « qui n’est pas une offre Low-Cost » précise avec insistance Régis Olivier. Pour arriver à un tel prix et à une qualité de produit il aura donc fallu huit années et plusieurs essais pour arriver à un produit simplifié qui se branche simplement sur une tablette via un port USB. Un produit utilisable en extérieur également, en cas d’intervention à domicile.

Endoscope à usage uniqueEndoscopes (détails)

Un produit simplifié à l’extrême mais qui reste de haute technologie. « Un produit sur lequel des techniciens de l’horlogerie ont travaillé dessus au début » nous précise-t-on.

L’endoscope de la société Axess Vision, pour l’instant réservé à l’usage des opérations de bronchoscopie, a déjà séduit le CHU de Tours, ainsi que les hôpitaux d’Orléans et de Rouen. D’autres établissements en France et en Europe se seraient également renseignés pour acquérir ces appareils.

« Rien qu’en France, on estime le besoin à 300 000 unités » raconte notre interlocuteur qui précise avoir des « premiers retours excellents, d’autant plus que l’on a résolu les petits soucis de la précédente version ».

En terme de développement, Régis Olivier entend étendre les domaines d’interventions potentiels de son appareil : « Nous espérons pouvoir le proposer rapidement pour les opérations en gastro-entérologie, urologie, mais aussi pour les enfants. Maintenant que l’on maitrise le processus de fabrication, il suffit d’adapter la longueur et la largeur des tubes ».

Une salle blanche toute neuve :

En fonctionnement depuis le 03 octobre dernier, inaugurée officiellement en présence de Marisol Touraine, la Ministre de la Santé, la salle blanche est une fierté affichée par Régis Olivier.

Endoscope à usage uniqueTest de l’endoscope par la Ministre de la Santé

« Grâce à cette salle blanche, nous pouvons assurer la fabrication et la livraison d’un produit de très haute qualité » nous explique-t-il. Une salle blanche qui permet à Axess Vision de contrôler la qualité de son produit et d’être sûr du respect des normes hygiéniques drastiques qui sont nécessaires. « Auparavant, le produit était fabriqué entre Besançon et le Maroc, avec les risques qui vont avec, on ne pouvait pas tout maitriser à cause des transports. Là nous avons une salle blanche avec des normes élevées (Labelisée ISO7) qui est nettoyée à l’alcool toutes les semaines et qui est contrôlée tous les mois ».

Endoscope à usage uniqueSalle Blanche D’axess Vision

Cette volonté d’avoir sa propre unité de production, le directeur la justifie par une volonté rigoureuse de se battre contre les germes et les infections nosocomiales. Une salle blanche flambant neuve qui devrait permettre à l’entreprise de se développer également, avec une capacité de 15 000 unités par an et qui lui a permis d’embaucher trois opératrices.

Note : Une salle blanche comment ça marche ? Salle stérilisée, une salle blanche est un espace où la pression atmosphérique est supérieure afin de minimiser la présence de particules à l’intérieur. On y rentre par une première salle légèrement moins pressurisée, ce qui instaure une double barrière par rapport à l’extérieur. Tout individu qui y entre doit être nettoyé et équipé en conséquence. Tous les objets entrants doivent également être stérilisés.

Endoscope à usage unique

Une entreprise « Made in Touraine »:

Régis Olivier est un directeur atypique, à contre courant du discours que l’on pourrait entendre ailleurs : « Je ne veux pas produire loin. Je préfère produire en France plutôt qu’en Low Cost à l’étranger. De plus, sans les acteurs publics on n’en serait pas là non plus, donc je joue le jeu en travaillant en local ». Pour appuyer son propos il prend l’exemple donc de ces trois opératrices que la présence de la salle blanche lui a permis d’embaucher : « Ce sont trois personnes qui étaient au chômage et qui sortaient de chez ST Micro, donc elles savaient travailler en salle blanche. C’était une bonne opportunité pour nous mais pour elles aussi ».

A la tête de 17 personnes, l’homme nous vante le rôle social et sociétal que doivent avoir les entreprises : « Pour moi l’humain c’est le capital de l’entreprise, je ne veux pas de scission entre cols bleus et blancs. Pour l’instant on va tous ensemble aux after-works par exemple ». Quant au volet sociétal, Régis Olivier nous assure « produire localement pour baisser ainsi également l’empreinte carbone de l’entreprise ». Des arguments qui ne sont pas non plus dénués d’intérêts comme il nous l’expliquera : « Le made in France dans le domaine médical est vecteur d’une image de savoir faire et de qualité. Nous sommes fiers de pouvoir dire que nous sommes Made in France et Made in Touraine ».

Crédits photos : Guillaume Souvant / Axess Vision

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu