• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

BMX : Direction les Championnats du Monde pour le Jocondien Lucas Walter

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le jeune pilote du BMX Club Jocondien, Lucas Walter s’est qualifié pour les Championnats du Monde de BMX dans la catégorie des 17-24 ans qui se dérouleront du 25 au 29 juillet prochain aux États-Unis. Un véritable exploit dans un sport concurrentiel et spectaculaire où tout peut être remis en cause à la moindre seconde…

DSC_6676

Un dimanche matin de fin mai, nous retrouvons Lucas Walter sur la piste de BMX du lac des Bretonnières. Ce terrain de jeu du BMX Club Jocondien, Lucas le connaît par cœur. A 19 ans, Lucas enchaîne les départs et les sauts avec facilité. Le jeune homme est licencié au club de Joué-lès-Tours depuis ses 10 ans et y a fait toutes ses gammes. Exilé sur Orléans depuis septembre dernier pour ses études (un DUT Génie Mécanique et Productique), Lucas a tenu a rester fidèle à son club, bien qu’il s’entraîne à Olivet au quotidien. « Je m’entraîne environ 8 heures et fais 2h30 de musculation par semaine » nous explique-t-il entre deux tours de piste. Un temps à coupler avec les études et les compétitions le week-end.

DSC_6689

Passé senior cette année dans la catégorie 17-24 ans, Lucas est engagé en Coupe de France, soit 10 courses réparties sur 5 week-end, auxquelles il faut ajouter les trois opens indoor de début de saison (Caen, Tours et Saint-Etienne) ainsi que les différents championnats : régionaux, nationaux, européens ou encore cette année pour la première fois une manche de Coupe du Monde disputée aux Pays-Bas, l’occasion de se frotter à ce qu’il se fait de mieux au niveau international.

DSC_6649

Ce niveau international, Lucas Walter pourra le goûter de nouveau fin juillet. A l’issue des 10 manches de Coupe de France il fait partie en effet des pilotes français sélectionnés pour partir aux Etats-Unis pour représenter le maillot tricolore lors des Mondiaux de la discipline. Un objectif sur sa saison acquis de haute lutte et de haute chute… A la veille de la dernière Coupe de France qualificative à Descartes, disputée début juin, Lucas est en effet en ballotage avec d’autres pilotes. Le jeune pilote le sait, il faudra tout donner pour marquer des points et faire la différence. Malheureusement, un saut trop long et une bosse mal négociée dans la première ligne droite l’enverra au tapis avec en guise une perte de connaissance et une commotion cérébrale… la dure loi du BMX… Au final plus de peur que de mal, mais l’assurance de dire au-revoir aux Mondiaux… C’est du moins ce que Lucas pense sur son lit d’hôpital. Mais finalement, quelques jours plus tard, le Jocondien apprend à sa grande surprise que sa sortie de piste n’aura pas bénéficié à ses concurrents et qu’il obtient tout de même la dernière place qualificative. La rançon pour lui de tant d’efforts sur la piste.

DSC_6666

Avant d’aller se frotter sur la piste de Rock Hill aux Etats-Unis, le Jocondien devra néanmoins observer trois semaines de repos complet. Un temps qu’il compte mettre en œuvre pour aller trouver des sponsors. Dans un sport encore peu médiatisé malgré sa présence aux JO, et où le système D est souvent de mise, les compétitions coûtent chères et sont en grande partie à la charge des pilotes. Pour les championnats du Monde, la somme nécessaire à réunir (pour le trajet, logement, frais de course, etc…) est ainsi de plusieurs milliers d’euros. Pour trouver cette somme, avec ses proches Lucas Walter a donc lancé une association « LW BMX Racing » en espérant trouver des mécènes et des partenaires. Une campagne de financement participatif pour récolter 3000 euros, a en parallèle était lancée également.

DSC_6718

Puis le jeune pilote retournera sur la piste avec ses entraineurs, Nicolas Cartignies (Olivet), Boris Fontaine (Joué-lès-Tours) et Maël Dragomirovic (Joué-lès-Tours), qu’il n’oublie pas de remercier au cours de notre entretien, puis partira à l’assaut de son triptyque estival : Championnats de France, d’Europe puis Mondiaux. Trois compétitions pour lesquelles il est qualifié avec pour objectif de prendre un maximum de plaisir afin d’aller encore plus haut par la suite.

DSC_6725

Crédits photos : Pascal Montagne

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !