• CDNT
  • CDNT

Tours rend hommage à Jean Germain

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

A l’appel du Parti Socialiste, des proches et des amis de Jean Germain, ce sont environ 600 personnes qui se sont recueillies ce soir place Anatole France pour rendre hommage à l’ancien maire de Tours, qui s’est donné la mort mardi dernier en marge du procès dit « des mariages chinois ».

bIMG_2897

Au premier rang on retrouvait la famille, le premier cercle socialiste, les fidèles parmi les fidèles comme Nicolas Gautreau, Alain Dayan, Jean-Patrick Gille et tant de ténors locaux du parti à la rose. Des figures locales qui pour beaucoup doivent leur carrière à Jean Germain. Des socialistes marqués par l’émotion mais qui pour beaucoup gardèrent bonne figure en faisant le job face aux questions des journalistes présents.

bIMG_2901  bIMG_2927

Des écologistes également comme François Lafourcade, des centristes du Modem avec Alain Devineau ou Pierre Commandeur, des communistes encore avec Marie-France Beaufils ou Pierre Texier.  Du côté de l’UMP, Philippe Briand, Claude Greff étaient également présents, tout comme le conseiller parlementaire du Président de la République Bernard Rullier. Un arc-en-ciel politique présent au milieu d’une foule d’habitants venue rendre un dernier hommage à l’ancien maire en posant une rose rouge devant son portrait photographique dressé pour l’occasion.

bIMG_2957

bIMG_2908

bIMG_3012

Un moment solennel placé sous le signe de la pudeur et du silence avec juste une prise de parole courte, dont la charge revenait à Arlette Bosch et Michael Cortot.

YouTube video

L’ancienne adjointe rendit hommage au micro avant d’égratigner l’initiative de la Municipalité de Tours de tenir la cérémonie d’hommage officielle le même soir : « Les proches souhaitaient un hommage en trois temps : un rassemblement de cœur et d’émotion, puis le temps des funérailles, et enfin une manifestation officielle en mairie. On a été surpris de voir que le maire avait décidé d’organiser aujourd’hui la manifestation dite « officielle ». Devant cette tentative de récupérer l’image de Jean Germain, lui, qui a tant souffert d’une chasse à l’homme partisane, nous avons décidé de maintenir ce rassemblement, en ce lieu symbolique, que les Tourangeaux appellent haut de la rue Nationale […] « .

bIMG_2941

Une demi-heure plutôt ce sont quelques centaines de personnes qui s’étaient également présentées à l’Hôtel de Ville de Tours pour assister à l’hommage officiel en compagnie de la majorité municipale et autour du maire Serge Babary qui s’est feint d’un discours élogieux envers son prédécesseur. Des mots que n’auront pas entendu la famille et les proches de Jean Germain qui étaient déjà eux quelques centaines de mètres plus au nord de la ville. Dans cet hommage unanime, on pourra regretter ce petit couac au niveau de la communication municipale, mais l’essentiel était ailleurs comme le rappelait un élu socialiste : « c’est un cafouillage ou un peu d’indélicatesse mais l’essentiel c’est que Jean Germain soit honoré comme il se doit parce qu’il a beaucoup apporté à la ville et que 19 années de mandat, ce n’est pas rien ».

Nos autres articles sur le sujet

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !