• CDNT
  • CDNT

Tours : Franck Laugier, nouveau directeur de cabinet du maire ?

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

L’octroi d’un appartement et d’une voiture de fonction au futur nouveau directeur de cabinet du Maire a agité une partie du Conseil Municipal hier soir à Tours. Si le nom de ce dernier n’a pas été dévoilé, Franck Laugier, actuel directeur de cabinet du maire d’Arcachon tiendrait la corde pour prendre ce poste à Tours…

Avant l’adoption de cette mesure, opposition et majorité ont fait valoir leur points de vues différents. Pour Nicolas Gautreau, du groupe socialiste “Tours 2020”, « il faut faire attention à ce genre d’avantages qui par le passé ont entraîné des suspicions au sein du Conseil Général » (ndlr : à la fin des années 90). Pour les élus d’opposition ce genre de “cadeaux” est également mal venu, “choquant et inutile” alors que la tendance générale est aux réductions des coûts. Des critiques que Serge Babary, le maire de Tours, a balayé en rappelant que la loi le lui autorisait. En effet, selon la loi du 28 novembre 1990, un membre du cabinet peut bénéficier d’un logement et d’un véhicule de fonction par nécessité absolue de service. Le maire de Tours a poursuivi en expliquant que son cabinet fonctionnait depuis son arrivée à la Mairie avec “un directeur général qui fait aussi office de directeur de cabinet”. Une différence pas toujours évidente à comprendre pour le public d’autant plus qu’en regardant l’organigramme des services disponibles sur le site de la ville, c’est bel et bien en tant que directeur de cabinet que ce dernier est simplement noté. Un débat qui n’était pas du goût du maire de Tours, qui accusant le groupe « Tours 2020 » de vouloir créer des incidents de séances a conclu fermement “je ne rappellerai pas les revenus des membres du cabinet sous l’ancienne majorité” pour répondre aux attaques de dépenses superflues.

organigramme des services de la ville de ToursL’organigramme des services de la ville de Tours

Un cabinet remodelé sous la direction de Franck Laugier ?

Les places au cabinet étant légalement limitées au nombre de cinq pour les villes allant de 130 000 à 175 000 habitants, avec cette arrivée, un remodelage du service est à prévoir. Il se murmure que certains membres qui ne font pas l’unanimité au sein de la majorité et pourraient éventuellement devenir gênants pour le maire pourraient bien en faire les frais. Si le maire de Tours est resté muet sur la date d’entrée en fonction de son nouveau collaborateur, tout comme sur son identité, il se pourrait selon plusieurs sources concordantes que ce poste devrait revenir à Franck Laugier, actuel directeur de cabinet d’Yves Foulon, le maire “Républicains” d’Arcachon (voir cet article de Sud Ouest). Franck Laugier n’est pas un novice dans ce travail de collaborateur d’élus. Avant Arcachon, il a en effet fait ses preuves en Auvergne du côté de Vichy en tant que chargé de mission puis comme chef de cabinet du maire. Auparavant, il fut également assistant parlementaire auprès du député-maire de Vichy.

Réponse dans les prochaines semaines, voire les prochains jours…

Le cabinet du maire c’est quoi ?

Regroupant les plus proches collaborateurs du premier magistrat d’une ville, le cabinet du maire a souvent eu une image de chambre opaque pour la population, de lieu calfeutré où les intrigues et les décisions se prennent à l’abri de regards indiscrets. Il faut le dire, la récente affaire des Mariages Chinois à Tours, n’ayant pas arrangé cette image dans la cité ligérienne. Pourtant le cabinet du maire joue un rôle important dans le fonctionnement d’une mairie.

Il n’existe pas d’organisation type de cabinet, celle-ci changeant selon la taille de la ville dont dépend le nombre global de personnes que l’exécutif territorial peut légalement recruter. A Tours, le maire peut ainsi recruter 5 collaborateurs et pas un de plus. Abrité au 5e étage de l’Hôtel de Ville en compagnie du maire, le cabinet de Serge Babary regroupe un directeur de cabinet, une attachée de presse, un directeur de la communication, une responsable des relations internationales… Il peut arriver qu’une personne exerce plusieurs fonctions en raison du nombre limité de collaborateurs. Autant de postes clés qui doivent permettre au cabinet de gérer quatre principales missions :

– Le rôle de conseil auprès du maire de Tours.

– La préparation des décisions à partir des analyses réalisées par les services de la collectivité.

– La liaison au quotidien entre les organes politiques, les services internes et les interlocuteurs externes de la mairie.

– La représentation du maire.

Le cabinet ne gère pas en revanche les services administratifs de la collectivité locale, rôle qui revient au directeur général des services.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !