Politique

Soutien identitaire à Hervé Gourdel

Tours a connu ce week-end plusieurs hommages rendus à l’otage français décapité, Hervé Gourdel. Si samedi la communauté musulmane a décidé de dénoncer cet « assassinat crapuleux » (voir notre article en date du 25 sept), ce dimanche c’est à l’initiative d’un mystérieux Thomas Dupond qu’une quarantaine de tourangeaux s’est réunie silencieusement devant le parvis de l’Hôtel de Ville de Tours.

8U6A1404

Les différentes rédactions des médias locaux ont reçu samedi soir un mail de M. Dupond leur précisant la tenue d’un rassemblement en hommage au guide de haute montagne tué en Algérie. Pourtant, à y regarder de près, cette initiative à de quoi interroger. Impossible de trouver dans les personnes présentes hier soir le fameux Thomas, au nom qui sonne bien le bon français (le nom Dupond étant l’un des plus répandus en France). Personne ne sachant même qui il est, quand on interroge une bonne partie des individus venus ce soir là. Si M. Dupond est introuvable et méconnu, il n’en est rien d’autres personnalités bien connues qui ont fait le choix de répondre présents à cet hommage. Pierre-Louis Meriguet fait parti de ceux-là. Alors hasard ou coïncidence ?

Plusieurs membres de Vox Populi sont là aussi. Le groupe identitaire est bien représenté sur le parvis. On croyait l’ancien leader de l’extrême droite radicale retiré des affaires. Peut-être. Il y a bien un représentant des identaires qui s’exprime : Vincent (il ne nous donnera pas son nom de famille), étudiant en école de commerce. Il regrette « qu’il n’y ait pas plus de gens mobilisés pour cet assassinat ». Pour lui, pas question de récupération : « c’est normal qu’il y ait un semblant d’hommage pour cet homme ». Entouré par les journalistes, Vincent répond aux questions tant bien que mal. P-L Merriguet vient à son secours et prend la parole. Et quand on interroge ce dernier sur une éventuelle récupération, au vu des personnes présentes, il répond que « ce sont les musulmans qui la font. Quand on voit qu’il n’y avait que 100 personnes hier au rassemblement des musulmans pour rendre hommage à Hervé Gourdel, on peut s’interroger sur leur motivation !… ». Pour lui « l’Islam a du mal à se diluer dans la République. Il n’y pas d’islamisme sans islam. Je ne veux pas que mon pays finisse comme le Kosovo ou le Liban ». Les mots de celui qui vient de prendre sa carte au Front National résonnent comme un avertissement.

Ce rassemblement questionne. Thomas Dupond n’existe vraisemblablement pas. L’extrême droite identitaire est fortement représentée, même si des badauds et quelques citoyens sont présents. Il y a même une militante PS bien connue. La plupart ont été mis au courant via les réseaux sociaux. Au milieu du rassemblement, une femme est interrogée sur les motivations de sa présence. « Dire que l’on va construire une deuxième tranche de la mosquée avec nos impôts et l’argent de la municipalité, c’est une honte. A Tours, c’est les francs-maçons et leurs copains, les élus corrompus, qui sont responsables de tout ça !. Philippe Briand devrait être en prison !… ».

Il soufflait hier, devant l’Hôtel de Ville, un vent bizarre de clichés, de mélange des genres et pour certains d’intolérance. Mais au fait, c’était bien un hommage à Hervé Gourdel ?

Crédits photos : Arnaud Roy pour 37°

Print Friendly, PDF & Email