Serge Babary candidat aux Sénatoriales

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le maire de Tours, Serge Babary, a officiellement annoncé sa candidature aux Sénatoriales lors d’une conférence de presse ce vendredi 25 août. En cas d’élection au Sénat, il devra démissionner de la Mairie de Tours en raison de la loi de non-cumul des mandats.

C’était un secret de polichinelle, mais Serge Babary aura attendu le dernier moment pour annoncer sa candidature aux Sénatoriales. Et pour cause, celui qui s’est fait élire maire de Tours en 2014 sous le slogan de « 100% maire » devra démissionner en cas d’élection au Sénat.  Une volonté de ne pas créer non plus une trop longue période de confusion jusqu’à l’élection de son successeur.

Rappelons que c’est au Conseil Municipal d’élire son maire parmi les élus. Au sein de la majorité UDI-LR, plusieurs actuels adjoints ont depuis plusieurs mois plus ou moins discrètement fait part de leurs ambitions. De Xavier Dateu (adjoint aux sports), à Thibault Coulon (adjoint à l’économie et au numérique), en passant par Christophe Bouchet (adjoint au tourisme et au rayonnement) ou encore Jacques Chevtchenko (1er adjoint) et même ces dernières semaines Olivier Lebreton (adjoint à la sécurité) ont ainsi été cités comme potentiels futurs maires de Tours en cas de départ de Serge Babary.

En coulisses, chacun prenait la mesure de l’autre et comptait ses soutiens au sein d’une majorité qui depuis 2014 n’a pas toujours montré des signes d’unité et a connu plusieurs épisodes conflictuels.

15036699449731510870289

Serge Babary aura comme co-listiers sur la liste des Républicains, la vice-présidente du Conseil Départemental et adjointe au maire de Chinon, Isabelle Raimond-Pavero et le maire de Semblançay Antoine Trystram. Les deux suppléants sont Jocelyne Cochin (présidente de la Communauté de Communes Bléré Val de Cher) et Jacques Barbier (maire de Descartes).

Les candidats Républicains entendent mener campagne sur le thème de l’ambition pour la Touraine et là défense des collectivités.

En Indre-et-Loire, 1544 grands électeurs désigneront le 24 septembre prochain les trois sénateurs du département sur le mode du scrutin proportionnel.

Plus d’informations à suivre.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu