[Régionales] Le PS et ses alliés veulent occuper le terrain

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Quelques jours après la liste de droite, c’était au tour de la liste conduite par le PS de présenter l’ensemble des candidats pour les élections régionales.

IMG_4834

A gauche tout va bien de ce côté avec une constitution des listes qui s’est moins faite dans la douleur qu’à droite. Il faut dire que dès le mois de juin, la constitution de la liste était quasiment connue, les socialistes ayant même anticipé les négociations à venir avec des éventuels partenaires en leur laissant des places. EELV et le Front de Gauche (sans le parti de Gauche et Ensemble absents de ces élections) partants de leur côté au premier tour, le PS s’est donc entendu avec la toute nouvelle formation politique UDE (Union des Démocrates et des Ecologistes), Cap 21 et les traditionnels alliés du PRG (Parti Radical de Gauche). Sur les vingt noms de la liste, on retrouve ainsi 17 socialistes accompagnés de Mélanie Fortier (conseillère régionale sortante PRG), Pierre Commandeur (UDE) et Charles Girardin (Cap 21). En locomotive de cette liste en Indre-et-Loire, on retrouve Jean-Patrick Gille, suivi par Cathy Munsch-Masset et les expérimentés Mohamed Moulay, Isabelle Gaudron et Pierre Alain Roiron.

Des candidats qui vont tenter de conduire contre toute attente cette liste à la victoire. Pour y réussir et comme ils l’avaient annoncé en juin dernier, ils s’activent depuis plusieurs semaines sur le terrain, multipliant les présences sur les marchés, les déplacements dans tout le département. Avec un temps d’avance donc sur les autres listes, afin de mieux se positionner et défendre le bilan de la majorité sortante présidée par François Bonneau. Un bilan dont ils citent les maisons de santé construites pendant ces dernières années, les aides aux emplois associatifs ou encore les investissements dans les lycées… Un bilan qui ne sera pas suffisant néanmoins pour espérer l’emporter, la conjoncture étant défavorable avec une élection qui risque de reposer en partie sur la politique nationale. Les premiers sondages parus ces dernières semaines ont d’ailleurs confirmé les craintes socialistes, en les plaçant derrière la liste de droite. Pourtant, la liste de François Bonneau veut y croire et compte aller décrocher point après point cette élection en se frottant à la population sur le terrain.

Le député Jean-Patrick Gille y croit et évoque « le bon dynamisme et de sa liste », « un programme transparent et déjà en partie dévoilé, alors qu’à droite le projet se fait attendre ». Avec deux premières propositions axées sur la jeunesse (soutien à des créateurs de start-up, maintien de l’aide apprentissage pour l’employeur lors de la première année de CDI, accent sur la qualification des jeunes, carte jeuneOcentre pour accéder à toutes les aides régionales…) ainsi que sur l’emploi (objectif de 40 000 emplois liés au tourisme, promesse de ne pas baisser les aides à la création et diffusion de l’emploi dans la culture, création d’un guichet unique pour accompagner les entreprises, doublement des aides à l’innovation dans l’industrie…). Des mesures qu’il faudra expliquer avec beaucoup de pédagogie pour convaincre les électeurs. Il leur reste un mois pour y arriver et faire mentir les sondages.

La liste complète en Indre-et-Loire :

1.Jean-Patrick Gille (PS), député et conseiller municipal de Tours

2.Cathy Munsch-Masset (PS)

3.Mohamed Moulay (PS) conseiller régional, conseiller municipal de Joué-lès-Tours

4.Isabelle Gaudron (PS), vice-présidente du conseil régional, première adjointe au maire d’Amboise

5.Pierre-Alain Roiron (PS), conseiller régional, maire de Langeais

6.Mélanie Fortier (PRG), conseillère régionale

7.Pierre Commandeur (UDE), conseiller municipal de Tours

8.Martine Allain (PS), première adjointe au maire de La Riche

9.Charles Girardin (Cap 21)

10.Samira Oublal (PS)

11.Julien Sauvion (PS)

12.Ouassila Soum (PS), adjointe au maire de Saint-Pierre-des-Corps

13.Simon Coutant (PS)

14.Martine Salmon (PS), conseillère régionale, première adjointe au maire de Montlouis

15.Gaëtan Thareau (PS), conseiller municipal de Beaumont-en-Véron

16.Brigitte Vengeon (PS), adjointe au maire de Château-Renault

17.Abdoulaye Sarr (PS), conseiller municipal de Chambray-lès-Tours

18.Brigitte Lizé-Brun (PS), conseillère municipale de Saint-Avertin

19.Pierre Morin (PS), adjoint au maire de Noisay

20.Véronique Prieur (PS)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu