• CDNT
  • CDNT

Procès des « Mariages Chinois » : Acte 2

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Ce matin s’ouvre le procès des mariages chinois. Un procès sur lequel planera l’ombre de Jean Germain, l’ancien maire de Tours, au banc des accusés également en avril dernier, avant son suicide.

Titwane-procesGermain-1Illustrations de Titwane pour 37° lors de l’ouverture du procès le 07 avril dernier

Qu’attendre de cette deuxième version de ce procès alors que l’ancien maire de par son suicide a fait taire tout véritable questionnement à son encontre ? C’est bien là l’épineux problème qui se profile pour les juges du tribunal correctionnel de Tours (relire notre explication sur le tribunal correctionnel), dont le rôle va être de désigner les responsabilités des quatre prévenus restants.

Quelle va être la défense adoptée par Lise Han (Organisatrice des mariages chinois pour la mairie et actionnaire de la société qui avait obtenu le marché de ces mêmes noces romantiques en Touraine), Vien Loc Huynh (le gérant de Time Lotus bleu la société en question et compagnon de Lise Han), François Lagière (ancien directeur de cabinet de Jean Germain à la mairie de Tours) et de Jean-François Lemarchand (Directeur de la SPL Tours Val de Loire tourisme) ? Chercheront-ils à rejeter la faute sur Jean Germain ? Ce dernier ne s’était de son côté pas privé le 7 avril dernier dans sa lettre d’adieu pour les accuser ouvertement : « Autant je peux reconnaitre des erreurs, des manques de discernement. Autant il m’est impossible d’accepter sans broncher cette forfaiture, rendue possible par les actions de Madame Han et les mensonges peureux de Monsieur Lemarchand. Leur conscience les poursuivra ».

Jean Germain n’étant plus là, le titre de principale protagoniste de l’affaire revient de facto à Lise Han. Cette dernière sera jugée pour escroquerie, prise illégale d’intérêts et recel de fonds publics par le tribunal correctionnel de Tours, mais c’est bien de Jean Germain et du système qui s’est mis en place sous son autorité qui sera pendant trois jours à l’ordre du jour. La mort de l’ancien maire de Tours a sans aucun doute emmené avec elle une part de vérité dans cette affaire.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !