Happy Média

[On aurait pu vous en parler] Les cérémonies de vœux des maires 2021

  • Concerts d'Automne
  • Ville de Tours - Mission locale
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

C’est un exercice que l’on peut trouver un peu désuet, très ancien monde, mais pourtant très intéressant. Chaque année au mois de janvier, on court les vœux dans l’agglomération tourangelle ou dans le reste du département. Les maires, la préfète, le président du Conseil Départemental, le président de la Chambre d’Agriculture, la directrice du CHU… Il y a pratiquement une cérémonie par soir voire plusieurs le même soir (on a souvent vu des invités s’éclipser discrètement au milieu d’un discours pour rejoindre une seconde assemblée dans la commune d’à côté).

Les vœux, ce n’est pas seulement un échange d’amabilités. Pour les élus ou les personnes représentantes d’institutions, c’est souvent l’occasion de faire passer des messages… Politiques, personnels… De faire des annonces aussi : travaux à venir, lancements de projets. Les journalistes adorent, ça leur fait des histoires à raconter.

Évidemment, à la fin, on boit un coup. Du vouvray, la plupart du temps. Mais on a déjà eu droit à la bière de La Riche, pour changer. Le buffet est lui composé de petits canapés, de pains surprises (grande tradition des vœux de l’ex-maire de Saint-Pierre-des-Corps Marie-France Beaufils) ou encore de galettes des rois (celle qui est préparée chaque année par la cuisine centrale de Tours est assez appréciée). On en profite pour discuter, l’ambiance est chaleureuse, on s’échange quelques nouvelles ou quelques ragots. Ça dure longtemps, parfois trop longtemps. Combien de fois a-t-on baillé devant une vidéo rétrospective des mois écoulés ? Franchement, beaucoup.

En 2021, rien de tout ça. Pas de discours fleuve, pas de petite phrase glissée l’air de rien entre deux annonces de réfections de trottoirs, pas de prestation des enfants de l’école de musique, aucune chance d’avoir la fève.

C’est dommage parce que les vœux, la façon de les présenter, leur organisation, le lieu où ils se déroulent, ça en dit beaucoup sur la personne qui les distille. Avec tant de nouveaux maires élus en 2020, on aurait eu matière à analyse. Quels vœux pour Emmanuel Denis à Tours, Emmanuel François à Saint-Pierre-des-Corps, Brigitte Dupuis à Château-Renault, Thierry Boutard à Amboise… ? Quels vœux pour la nouvelle préfète d’Indre-et-Loire ? Quels petits messages sibyllins de Jean-Gérard Paumier à quelques mois du renouvellement du Conseil Départemental qu’il préside depuis 2016 ? On devra se contenter de cartes de vœux et de vidéos statiques parfois enregistrées sur fond vert. On en vient – presque – à regretter la chanson parodique présentée début 2020 à Sainte-Maure-de-Touraine.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
37 sport

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !