Politique

[Municipales à Tours] Le commerce une priorité pour Nicolas Gautreau et « Les Indépendants »

Candidat à la Mairie de Tours, l’actuel élu d’opposition et ancien adjoint sous Jean Germain, Nicolas Gautreau a lancé sa campagne pour les municipales. Après avoir réuni autour de lui un collectif baptisé « Les Indépendants », il a dévoilé il y a quelques jours les premiers points de son programme.

Le programme des « Indépendants » tiendra en 5 axes a annoncé Nicolas Gautreau. Des axes qui seront dévoilés au fur et à mesure de la campagne, à raison d’un par mois.

Le premier concerne l’attractivité économique et commerciale, lui-même découpé en 9 propositions. Pour Nicolas Gautreau, qui part sans parti, l’ambition est simple :  faire de la proximité et de l’écoute du terrain sa marque de fabrique. Pas étonnant dès lors, de voir ressortir dans les premières propositions des réponses aux différentes polémiques entendues ces derniers mois. En attaquant sa campagne par l’axe du commerce, il entend ainsi se faire entendre sur un sujet épineux, souvent enclin à de fortes voix qui s’élèvent. Le projet de rénovation des Halles en est le dernier exemple frappant.

Gratuité du stationnement et des transports en commun le week-end

Le candidat souhaite donc faire de la redynamisation du commerce un point crucial de sa campagne. Pour cela, il a avancé des mesures marquantes. Premier point : rendre le stationnement gratuit dans Tours le samedi après-midi. Une mesure phare, alors que l’instauration du FPS l’an passé avait fait grincer pas mal de dents et créé un certain malaise. « Les commerçants le disent, leur fréquentation est en baisse et leur chiffre d’affaires aussi parce que la population hors-agglo ne vient plus dans le centre, mais préfère aller en périphérie où le stationnement est gratuit. Avec une mesure forte comme celle-ci nous voulons les faire revenir à Tours. »

A l’heure où beaucoup s’accordent à dire que la réduction de la place de la voiture est une direction à prendre à l’heure où les enjeux climatiques deviennent vitaux, cette mesure peut paraître à contre-courant, pourtant Nicolas Gautreau l’assume et la double d’une deuxième mesure importante : la gratuité des transports en commun le week-end. « C’est un axe politique fort que nous estimons à deux millions d’euros de coût que nous irons chercher ailleurs. » affirme-t-il. « C’est aussi une incitation forte pour l’utilisation des transports en commun. »

Autre sujet chaud, les Halles. Sans surprise, « Les Indépendants » prônent une révision complète du projet actuel en concertation avec les habitants et les commerçants. Un dossier qu’ils fixent même en priorité, « c’est un des premiers dossiers qu’il faudra traiter. »

Un projet des Halles actuel jugé comme « immobilier. » Et à ce sujet le candidat à la Mairie d’enfoncer le clou : « Il faut limiter l’inflation des baux commerciaux, pour cela nous prévoyons comme cela se fait déjà ailleurs, la création d’une centrale immobilière afin d’aider les commerces de proximité. »

Parmi les autres points de la politique commerciale, citons encore la création d’une cité des artisans ou encore celle d’une Maison des Entreprises à l’emplacement de l’îlot Vinci.

Enfin, Tours ayant une économie touristique, « Les Indépendants » d’envisager la création d’un parcours touristique mais aussi le maintien de l’aéroport de Tours, à travers un « développement raisonnable. »

Print Friendly, PDF & Email