Législatives : Un duel de primo-candidats dans la 3e circonscription

Facebook
Twitter
Email

Le duel du 2e tour dans la 3e circonscription d’Indre-et-Loire opposera deux candidats dont c’est la première candidature. L’assurance donc de voir un(e) nouvel(le) élu(e) siéger à l’Assemblée Nationale.

L’issue du premier tour a été incertain sur la 3e circonscription. Longtemps donnée qualifiée pour le 2e tour de dimanche prochain (19 juin), la députée UDI sortante, Sophie Métadier, a échoué finalement à la 3e place avec 20,81% des voix. Elle perd donc le duel de centristes qui l’opposait au candidat représentant la majorité présidentielle Henri Alfandari, qui se paye même le luxe d’arriver en tête avec 25,26% des voix, devançant ainsi de 500 voix la candidate de la NUPES, Roxane Sirven qui se qualifie en deuxième position avec 24,15%.

Le bon coup d’Henri Alfandari

Le duel du deuxième tour opposera donc deux primo-candidats à la députation. La 3e circonscription est la seule en effet sur laquelle la ou le député(e) sortant(e) n’a pas réussi à se qualifier. Elue l’an passé à la faveur d’une Législative partielle suite au départ pour problèmes de santé de Sophie Auconie, Sophie Métadier a cette fois pâti de la présence d’un candidat de la majorité présidentielle, ce qui n’était pas le cas en 2021, ni en 2017 d’ailleurs.

Ce candidat, c’est Henri Alfandari, le maire de Génillé. La candidature de ce dernier fut un peu une surprise, bien que celui-ci l’ai préparé depuis quelques mois. Membre du parti Horizons, d’Edouard Philippe, il a bénéficié d’accords nationaux au sein de l’alliance Ensemble, regroupant Renaissance, le Modem, le Parti Radical et le parti de l’ancien premier ministre donc. Henri Alfandari a bénéficié de soutiens précieux en local également comme l’ancienne députée Sophie Auconie, pourtant proche auparavant de Sophie Métadier. De quoi lui permettre de remporter ce duel entre centristes et de partir favori au 2e tour, en comptant les réserves de voix potentielles.

Roxane Sirven compte sur la dynamique nationale de la Nupes

De son côté Roxane Sirven réalise non pas un exploit, mais une belle élection, sa qualification au deuxième tour n’étant pas acquise d’avance. Roxane Sirven a notamment bénéficié d’un très gros score sur la commune de Saint-Pierre-des-Corps où elle a obtenu 48% des suffrages exprimés. Un signe du maintien de l’ancrage de la gauche dans cette commune qui a basculé aux municipales de 2020 après 100 ans de gestion communiste.

Cette qualification entraîne donc comme dans la 1ere, 2e et 4e circonscription du département, les électeurs à choisir entre un candidat soutien d’Emmanuel Macron et une candidate de l’alliance de gauche Nupes. Cette opposition de projets, Roxane Sirven compte appuyer dessus. A l’issue du 1er tour, elle nous affirmait ainsi que son « bulletin est un référendum contre Emmanuel Macron et sa politique de casse sociale ».

Se sachant outsider dimanche prochain, Roxane Sirven expliquait « ne pas être favorite, mais la dynamique nationale est de de notre côté. Il y a des attentes fortes de la population pour changer les choses et j’appelle chaque électeur ayant voté pour nous à convaincre un ou plusieurs proches à le faire. »

Facebook
Twitter
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !