• CDNT
  • CDNT

Législatives : Christophe Dupin veut faire avancer l’écologie politique

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

A près de 80%, les électeurs écologistes (ndlr : ceux ayant voté préalablement à la primaire EELV) ont validé ce week-end, le retrait de la candidature de leur candidat Yannick Jadot et le ralliement au candidat socialiste Benoît Hamon pour l’élection présidentielle. Un ralliement qui entre dans un accord sanctuarisant notamment quarante circonscriptions en faveur des candidats écologistes au Législatives. Pour le candidat EELV à Tours, Christophe Dupin, non concerné par cet accord, ce dernier ne se limite pas qu’à quelques circonscriptions, mais peut faire avancer l’écologie politique.

IMG_1783Christophe Dupin au centre, entouré de Clara Breteau et Marie-Agnès Peltier (candidates sur les 4e et 3e circonscriptions d’Indre-et-Loire)

Vendredi, quelques heures après l’annonce de l’accord et le ralliement de Yannick Jadot à Benoît Hamon, nous retrouvons Christophe Dupin, candidat EELV aux prochaines élections législatives sur Tours. Le candidat doit retrouver ses camarades de parti le soir-même, tandis que comme les électeurs écologistes à leur primaire, il doit se prononcer en faveur ou non de cet accord par une votation.

« Moi j’étais pour un accord à trois avec le Parti Socialiste et la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon… ». Conscient qu’un accord global sera compliqué avec La France Insoumise, voire même inespéré, Christophe Dupin salue néanmoins l’ouverture des discussions entre les écologistes et les socialistes : « La politique c’est se mettre d’accord avec les autres pour faire avancer la chose publique ». Ainsi le candidat croit que l’alliance avec Benoît Hamon permettra de faire avancer les thèmes écologistes. Pour autant, en local, si des discussions ont bien eu lieu entre socialistes, insoumis et écologistes, Christophe Dupin se dit prêt à affronter les électeurs. « J’ai mûrement réfléchi ma candidature, aujourd’hui je suis prêt à y aller ». Un rapprochement est-il envisageable dans ce cas entre les différentes composantes de gauche sur la Première Circonscription ? « Cela dépendra si des accords nationaux interviennent, mais ce n’est pas à l’ordre du jour. Personnellement je me retirerai uniquement pour un candidat prêt à défendre l’écologie politique. Hors, cela n’a pas l’air d’être le cas du candidat socialiste ».

« Faire avancer l’écologie politique »

Sympathisant écologiste depuis des années, devenu coopérateur d’EELV en 2012, Christophe Dupun est entré réellement en politique en 2014, quand il s’est présenté sur la liste écologiste aux Municipales de 2014 à Tours, en suivant Emmanuel Denis, avec qui il partage une certaine vision de l’engagement politique. Christophe Dupin veut d’ailleurs s’appuyer sur les réussites des élus écologistes en local ou à la région pour montrer que l’écologie politique n’est pas qu’une vaine idée. « A la région les élus écologistes font du très bon travail et font avancer les choses, à Tour(s) Plus, Didier Vallée et Emmanuel Denis font de même ».

L’écologie politique, une idée parfois refusée par les mouvements écologistes citoyens ou associatifs mais pourtant indispensable à écouter Christophe Dupin : « Pour faire avancer l’écologie, il faut des lois, des textes. L’écologie politique est complémentaire à celle associative et citoyenne et elle doit l’aider ».

A ce sujet relire notre article : EELV présente 5 candidats aux législatives pour défendre l’écologie politique

Christophe Dupin veut profiter de la campagne pour convaincre. Il sait néanmoins que ce ne sera pas facile. « Il est plus facile d’être audibles quand on avance des idées simplistes, ce n’est pas ce qu’on cherche » avance-t-il, ciblant la dynamique actuelle du Front National. Avec un comité de soutien d’une dizaine de personnes, à raison d’un quartier par semaine, c’est avec détermination qu’il compte aller vers les classes populaires et aller parler aux jeunes, « les premiers concernés par l’avenir »,  pour les convaincre et réaliser un bon score aux Législatives.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !