Politique

Laurence Hervé « En Marche ! » pour Macron

La chef d’entreprise tourangelle et militante socialiste, Laurence Hervé est candidate à la candidature pour porter l’étendard du mouvement d’Emmanuel Macron aux élections législatives. Cette femme prolixe repérée par l’ancien maire socialiste de Joué-lès-Tours, Philippe Le Breton est en passe d’obtenir début avril l’investiture d’ « En Marche ! » sur la 4ème circonscription d’Indre-et-Loire.

Encore une prise de guerre pour les Macronistes d’Indre-et-Loire. Laurence Hervé, secrétaire fédérale du PS, rejoint les marcheurs tourangeaux. «Je suis candidate à la candidature » déclare-t-elle à la rédaction de 37 degrés. Aujourd’hui, elle doit envoyer une lettre à la rue de la Fuye, au siège du PS d’Indre-et-loire à Tours, pour signifier à ses camarades à la rose qu’elle se met en retrait du parti. Mais pour l’instant pas question de démissionner…

« J’ai un ADN de gauche »

Après des élus comme Jean-Jacques Filleul, sénateur PS ou tout récemment le benjamin du Conseil Départemental, le jeune socialiste Rémi Levau, Laurence Hervé suit la dynamique du mouvement. « J’ai un ADN de gauche et je suis une femme mais il est compatible de travailler avec des gens de droite et de gauche. Je le fais tous les jours dans mon métier de chef d’entreprise ! » déclare-t-elle. Elle insiste sur cette volonté qu’ont beaucoup de Français à vouloir voir des élus de différents bords à travailler ensemble : « Oui, il existe une droite et une gauche mais au milieu, il y a des gens qui veulent travailler pour la France, pour un projet et le progrès ».

Une investiture bien engagée

Et comme en politique, il existe aussi un principe de réalité, difficile de penser que Laurence Hervé puisse passer à côté de cette investiture. Une candidature qui pourrait bien venir troubler le duel annoncé entre Laurent Baumel, le député frondeur du PS et soutien de Benoît Hamon, et Hervé Novelli, soutien de la première heure de François Fillon, qui rêve d’une revanche après sa défaite en 2012. En embuscade, le Front National ne peut que se satisfaire d’une telle situation.

Print Friendly, PDF & Email