L'actualité Tourangelle à la bonne température
Politique

Jean-Yves Couteau évoque sa maladie

Le président du Conseil Départemental Jean-Yves Couteau a évoqué publiquement à nos confrères avoir subi une greffe de foie tout en indiquant affronter un cancer depuis plusieurs mois. Une maladie ayant, selon lui, peu d’impact sur sa vie professionnelle.

Au courant des problèmes de santé du président du Conseil Départemental, nous avions trouvé à 37°, l’homme particulièrement ému lors de sa prise de fonction le 02 avril dernier. Nous avions alors préféré garder le silence sur les ennuis de santé du nouvel homme fort du département afin de respecter sa vie privée, gage essentiel de la ligne morale que nous nous sommes fixés. Nous avions bien entendu ici ou là quelques personnes s’étonnaient de ce silence médiatique (du notre comme celui de nos confrères), mais nous nous efforçons toujours d’informer avec déontologie et avec une bienveillance humaniste. La maladie n’est ni de droite ni de gauche et elle ne saurait dicter notre plume même dans les cas plus graves. La maladie n’a jamais empêché les hommes politiques du plus faible au plus brillant d’exercer un sacerdoce pour l’ensemble des citoyens et concitoyens que nous sommes. Quand la maladie empêche, l’homme ou la femme politique sait en tirer les conclusions qui le conduit à s’arrêter. De plus, si Jean-Yves Couteau, par pudeur, s’était montré taiseux sur ce sujet, il ne s’en était pour autant jamais réellement caché.

Pourquoi sortir du silence maintenant alors ? A nos collègues de France Bleu Touraine, le président du Conseil Départemental justifie cette sortie publique : « J’ai eu envie de dire les choses parce que j’en ai marre que sous le manteau, on dise n’importe quelle connerie. Là c’est moi qui le dit.  On peut avoir une activité professionnelle normale ». C’est tout ce que nous lui souhaitons.