L'actualité Tourangelle à la bonne température
Politique

François Bonneau veut deux métropoles régionales : Orléans et Tours

magcentrev2

François Bonneau “soupçonné” à Tours de rouler pour Orléans et uniquement pour Orléans dans la course à la métropole, vient de mettre les choses au point dans une lettre ouverte à Manuel Valls. “En région Centre Val de Loire, deux communautés d’agglomération méritent d’obtenir ce statut catalyseur de développement économique et social : l’agglomération d’Orléans capitale de région et l’agglomération de Tours.”, écrit le président de la région Centre-Val de Loire au Premier ministre.

img_0947

Tours qui dans un premier temps avait tenté de doubler Orléans dans la compétition métropolitaine, a fait l’union sacré. Le député PS Jean-Patrick Gille en a référé dans une lettre à François Hollande de concert avec le maire Serge Babary.

Mardi soir à Orléans lors de la réunion publique destinée à présenter la métropole aux Orléanais, François Bonneau n’a pas évoqué le projet de métropole à Tours. En tous cas Olivier Carré n’a pas entendu ces propos du président de région. Celui-ci s’est-il fait “remonté les bretelles” par Marisol Touraine qui compte bien revenir aux affaires tourangelle si elle n’est plus aux manettes de la Santé en 2017?

Comment Tours peut-elle obtenir le titre de métropole sans être capitale régionale? Rien n’empêche un député -Jean-Patrick Gille, Philippe Briand?- de déposer un amendement lors de la discussion du projet de loi sur le Grand Paris au Parlement. Faut-il encore qu’il obtienne la majorité…

François Bonneau n’est-il pas trop gourmand en voulant deux métropoles dans la plus petite région de l’hexagone? Ou veut-il simplement la paix des ménages, entre les deux “métropoles” du Centre-Val de Loire?

Ch.B

La lettre de François Bonneau à Manuel Valls

« Depuis plusieurs années, vous avez engagé une réforme territoriale qui a remodelé de nombreuses Régions de France, réparti et clarifié les compétences des collectivités et créé un nouvel établissement de coopération intercommunale : la Métropole.

Les aires métropolitaines françaises représentent aujourd’hui près de 25 millions d’habitants et concentrent plus de la moitié du produit intérieur brut. Ces villes dynamiques, ouvertes sur le monde, sièges de grands centres universitaires ou de recherche, d’équipements structurants et de pôles culturels, sont des terres d’innovation et de changement.

Renforcé par la loi du 27 janvier 2014, le statut de métropole, est une reconnaissance recherchée et attendue par les intercommunalités majeures et structurantes pour le territoire national. Ainsi après la publication, le 22 avril 2016, du décret portant sa création, Nancy est devenue la 15e métropole française le 1er juillet 2016.

En région Centre Val de Loire, deux communautés d’agglomération méritent d’obtenir ce statut catalyseur de développement économique et social : l’agglomération d’Orléans capitale de région et l’agglomération de Tours.
Ces deux agglomérations constituent l’armature ligérienne pour le développement de la Région Centre Val de Loire.

Alors que l’examen parlementaire de la loi portant statut du Grand Paris va débuter dans les prochaines semaines au Sénat, je souhaite vous redire ici la pleine légitimité d’Orléans et de Tours à revendiquer le statut de métropole. Je plaide pour que ces deux initiatives puissent recevoir un accueil positif du gouvernement qui saura, j’en suis certain comprendre la nécessité pour la Région Centre Val de Loire de disposer de pôles urbains reconnus au plan national et européen. »

www.magcentre.fr