Elections régionales : les programmes en détail en région Centre-Val de Loire (1/2)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

A quelques jours du premier tour, nous vous proposons un panorama des grandes lignes des programmes des candidats aux élections régionales. Retrouvez aujourd’hui en première partie, les projets des quatre listes de gauche. Les programmes des quatre autres listes seront à retrouver dès demain.

Nous avons décidé de retenir quelques thèmes présents dans la plupart des programmes. Nous avons ainsi retenu l’économie, compétence principale du Conseil régional et déclinée sous plusieurs angles et approches selon les candidats. En pleine Cop21, la thématique environnementale est également au centre des préoccupations. Sans surprise, la culture y tient une place particulière également.

A gauche, quatre listes se présentent face aux électeurs. Trois d’entre elles sont issues de la majorité sortante. Front de Gauche, Europe-Ecologie-Les-Verts et le Parti Socialiste n’ont pas réussi en effet à s’entendre pour former une liste commune et se testeront lors du premier tour.

Liste A fond ma région (PS et alliés)

IMG_4834

La liste « A fond ma région » du président sortant François Bonneau a projeté son programme sur deux points forts : le développement économique et les jeunes (avec quatre axes autour de la qualification, l’emploi, la vie quotidienne, la citoyenneté). Pour le domaine économique, François Bonneau et ses colistiers prévoient s’ils sont élus, de doubler les aides à l’innovation dans l’industrie. Une mesure forte accompagnée par le doublement des investissements privés dans les PME : « A chaque euro citoyen investi, la région en investira autant ». Un dispositif qui ira notamment en faveur des initiatives type SCOP. Pour les entreprises le président sortant souhaite également créer un guichet unique pour faciliter leurs démarches. Pour la question de l’emploi, la majorité sortante veut s’appuyer sur les atouts de la région à commencer par le tourisme, domaine dans lequel elle envisage d’atteindre les 40 000 emplois à la fin du mandat à venir.

Sur la question des transports, la liste conduite par les socialistes a sorti une carte surprise il y a quelques semaines, en annonçant sa volonté de rendre gratuit les transports scolaires dans toute la région. Par ailleurs au sujet des TER, autre compétence primordiale de la région, la liste PS et alliés souhaite poursuivre l’ouverture de nouvelles lignes et instaurer un tarif unique pour les jeunes.

Côté environnement, l’effort est mis sur la nécessité de favoriser les bâtiments durables, que ce soit pour les professionnels ou les particuliers. Enfin pour la culture, la liste emmenée par François Bonneau veut maintenir le niveau d’aide apporté jusque là.

Le programme de la liste « A fond pour ma région »

Liste Ecologistes, Citoyens & Solidaires soutenue par Europe Ecologie Les Verts (EELV) et Nouvelle Donne (ND)

IMG_3785

La liste EELV-ND conduite par Charles Fournier et Benoît Faucheux pour l’Indre-et-Loire présente une série de 50 mesures catégorisées en cinq axes. Parmi les idées phares du programme écologiste, notons la volonté de réserver 30% des aides économiques de la région à l’économie sociale et solidaire (ESS). L’ESS qui occupe, à la lecture des propositions défendues, une place importante et transversale dans le socle du volet économique de leur programme. Un volet axé sur l’engagement vers une transition sociale et écologique de l’économie grâce à une incitation aux entreprises, via le levier des aides publiques réorganisées en conséquence.

Les thématiques classiquement défendues comme celle des transports figurent en bonne place également. Sur cette dernière question, les candidats EELV-ND souhaitent créer une carte de transport unique qui permettrait de prendre les TER et les transports en commun des différentes agglomérations. Notons aussi la volonté de mettre en place un tarif unique de 8 euros pour les moins de 26 ans ainsi que celle de favoriser la gratuité des transports scolaires.

Point d’accroche avec les socialistes, la question des aides aux aéroports de Châteauroux et de Tours, avec une position clairement défendue depuis plusieurs années : l’arrêt de toute aide publique à ces deux infrastructures. Toujours dans la thématique des transports, les écologistes souhaiteraient mettre en place un réseau THNS (Trains à haut niveau de service) qui couvrirait l’ensemble du territoire à intervalles réguliers, afin de permettre d’atténuer l’effet tunnel du TGV.

Autres thèmes traditionnels abordés : le soutien à l’agriculture locale et biologique, l’arrêt des pesticides, l’augmentation de la part du bio dans les cantines scolaires.

Enfin point de vue culture, c’est le soutien aux projets culturels itinérants qui est mis en avant, ainsi que le développement sur l’ensemble du territoire régional d’évènements basés sur le principe du festival des jardins de Chaumont.

Le programme complet de la Liste Ecologistes, Citoyens & Solidaires est à retrouver ici

Liste Rassembler l’Humain au Centre (Front de Gauche / Mouvement Républicain et Citoyen)

Capture plein écran 30112015 170028

Liste essentiellement du PCF, suite à la non-participation d’Ensemble et du Parti de Gauche à ces élections, la liste « Rassembler l’humain au centre » porte tout de même l’étiquette Front de Gauche, accolée à celle du MRC allié pour l’occasion. Mesure forte du programme de la liste menée par le député-maire de Vierzon Nicolas Sansu (dont il se pourrait fortement qu’il ne siègera pas à la région s’il était élu en raison du non-cumul des mandats) : l’obligation de contreparties pour les entreprises bénéficiant d’aides économiques publiques. Ainsi chaque aide versée doit entraînée une création ou un maintien de l’emploi. A l’inverse les communistes veulent obliger « les entreprises en bonne santé qui licencient à rembourser l’intégralité des aides publiques perçues ». Le CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) est également au centre des débats de cette liste avec la proposition de réorienter le montant pour la région vers les emplois durables et les collectivités territoriales « lourdement ponctionnées par l’Etat ».

Dans les transports, domaine dont ils avaient la vice-présidence dans la majorité sortante par l’intermédiaire de Jean-Michel Bodin, tête de liste en Indre-et-Loire, la liste FDG-MRC entend étendre à la région la gratuité des transports scolaires déjà en place dans le Cher. Autre mesure allant dans le même sens, la gratuité des TER pour les collégiens, lycéens et étudiants de la région. A noter par ailleurs que la liste FDG-MRC refuse le développement des lignes de bus et préfère favoriser le réseau TER.

La thématique environnementale, pourtant longtemps oubliée par cette composante de la gauche figure en bonne place également dans le programme avec la volonté de créer une AMAP par canton ainsi que « la valorisation des productions bios, raisonnées et locales dans la restauration collective ».

Enfin en ce qui concerne le sport et la culture, la liste « Rassembler l’humain au centre » entend doubler le soutien financier de la région.

Le programme de la liste « Rassembler l’Humain au Centre »

Liste Lutte Ouvrière « Faire entendre le camp des travailleurs »

151003_LO_farida_megdoud_fete_orleans

Parmi les listes de gauche, seule liste ne faisant pas partie de la majorité sortante, la liste Lutte Ouvrière emmenée par Farida Megdoud. Comme LO en a pris l’habitude, ses candidats ne localisent pas leur projet et s’en justifient : « Le bulletin de vote ne permet pas de changer les choses […] Les salariés, les chômeurs, les retraités non rien à attendre des conseils régionaux, quelle que soit leur composition. ». On retrouve ainsi logiquement des revendications portées au quotidien par LO comme l’interdiction de licenciements ou encore l’augmentation générale des salaires.

Le programme de LO à retrouver ici

La suite demain avec les programmes des quatre listes restantes.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu