Divorce dans la majorité municipale sur fond d’élections régionales.

Facebook
Twitter
Email

Thibault Coulon a été évincé ce dimanche de la liste de droite (Républicains-UDI) pour les élections régionales de décembre prochain. L’adjoint au maire de Tours paye à n’en pas douter l’échange houleux intervenu lors du conseil de majorité de la mairie de Tours la semaine dernière. Lors de cette réunion réunissant les élus de la majorité, Thibault Coulon aurait menacé Serge Babary de « représailles » si ce dernier partait en campagne pour les élections régionales. Suite à cet épisode, il semble qu’une motion de défiance ait été signée par trente cinq conseillers de la majorité municipale pour que Thibault Coulon ne soit pas le représentant de la ville de Tours sur la liste des régionales. Ce dimanche, réunis à Saint-Cyr-sur-Loire, les cadres des Républicains ont tranché en défaveur de Thibault Coulon.

Serge Babary ayant déclaré ne pas être candidat, Il est possible qu’il faille désormais se tourner du côté de Jacques Chevtchenko, son premier adjoint, pour trouver le nom du candidat de la ville de Tours à droite.

Cet épisode risque en tout cas de marquer une rupture dans l’union affichée à droite depuis la campagne des Municipales en 2014 et il n’est pas improbable que cette éviction laisse des traces durables, voire soit le premier acte d’un divorce à venir dans la majorité de Serge Babary.

Facebook
Twitter
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !