Politique

Conseil Municipal de Tours : le FN ne veut pas des jeunes

C’est une mesure qui aurait pu faire l’unanimité. Sur proposition de Barbara Darnet-Malaquin, la majorité municipale a proposé la création d’un Conseil Municipal des Jeunes (CMJ). Ce dernier regrouperait dès janvier 2016 un collège d’élèves de 4e et 3e de tous les collèges de la ville (13 publics et 8 privés) à raison de deux par établissement.

Une proposition pour redonner non seulement un peu de compréhension des institutions aux futurs électeurs qu’ils sont, mais aussi pour donner un peu de pouvoir à cette tranche de la population, d’ordinaire si éloignée des institutions publiques. Ce CMJ a pour but ainsi de favoriser la place de la jeunesse dans la vie locale en lui donnant un peu de représentativité. Le CMJ, présidé par le Maire, pourra notamment être force de propositions sur les thématiques liées à la jeunesse mais aussi être consulté sur ces mêmes thématiques par le Conseil Municipal.

Une proposition renforçant la démocratie participative, plutôt bienvenue en ces temps de défiance générale des institutions. Une proposition qui aurait pu faire l’unanimité du Conseil Municipal. C’était sans compter sur le FN, qui par la voix de Hélène O’Connell, l’une de ses deux représentants (Gilles Godefroy, le second, étant absent du Conseil ce jour) a voté contre cette proposition jugée « démagogique ». Au grand dam de Serge Babary qui ne pouvait que regretter un manque d’unanimité à cette délibération…

Print Friendly, PDF & Email