[Actualisé] Elections Législatives : La main tendue de Sophie Auconie refusée par Marc Angenault

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Officiellement investie par les partis UDI et LR sur la 3e circonscription d’Indre-et-Loire pour les prochaines élections législatives, Sophie Auconie doit faire pour le moment face à une dissidence, celle du maire de Loches Marc Angenault. Ce dernier a déclaré ces derniers jours, à plusieurs reprises à la presse, sa volonté d’aller au bout et de défendre les couleurs des Républicains et de la droite face à la conseillère municipale de Tours et ancienne députée européenne.

Une dissidence des plus malvenues, dans une circonscription où la droite  peut espérer faire tomber la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à condition de partir unie. Marisol Touraine, élue dans le Lochois en 2012, bénéficie toujours d’une aura plutôt positive dans cette circonscription et ce malgré un climat défavorable à la gauche. Il faut dire que la Ministre de la Santé est revenue régulièrement au cours du quinquennat, au gré des manifestations, inaugurations publiques…  histoire de ne pas se faire oublier.

Face à une telle situation, l’élue UDI joue l’unité et propose aujourd’hui à Marc Angenault le poste de suppléant sur sa candidature.  « L’union de la droite est nécessaire pour gagner sur cette circonscription, notre but c’est vaincre l’abstention, le FN et Marisol Touraine » déclare-t-elle à 37°. Une union de la droite qui serait salvatrice. Mais Marc Angenault, le maire de Loches, également représentant des Républicains dans cette partie de la Touraine a décidé ne pas accepter la main tendue de Sophie Auconie. A nos confrères de la NR, ce dernier s’en explique : « Je reste toujours sur ma position, car j’ai été investi par Les Républicains en juin dernier. Je suis le candidat de ce territoire […] Sophie Auconie est une candidate d’opportunité ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu