PhotoPhotosA la une

Vendanges 2020 : un millésime exceptionnel

Les vendanges 2020 ont commencé de bonne heure dans le Val de Loire. Des vendanges qui s’annoncent forcément exceptionnelles entre conditions météo et cette année marquée par la Covid. Reportage au sein du Domaine de la Croix Mélier.


7h, la bonne heure pour commencer les vendanges au Domaine de la Croix Mélier. Un magnifique lever de soleil rougit les nuages, tandis que 20 personnes s’affairent déjà dans les vignes, collectant le raisin à la main.


C’est ici que Philippe Ivancic, ex-comédien et Dominique Weiss, ancienne spécialiste de la micro-finance (au centre sur la photo), se sont installés il y a 4 ans dans ce domaine de Montlouis sur Loire, pour donner du sens à leur vie, du sens à leur vin. Après 3 ans de formation vinicole à Beaunes, Philippe a terminé sa formation directement sur le Domaine de La Croix Mélier, accompagné de l’ancien propriétaire qui a passé le relais pendant près d’un an.


Dès le domaine en main, ils ont entamé une conversion en bio, passant également intégralement en vendanges manuelles, adoptant le pressurage lent, et enfin investissant dans des foudres pour améliorer la vinification. Un retour au naturel, en accord avec leurs valeurs, visant qualité plutôt que quantité.


« On a tout changé en 4 ans, maintenant on découvre tout ce que l’on ne savait pas avant »

« On a tout changé en 4 ans, maintenant on découvre tout ce que l’on ne savait pas avant » dit Dominique dans un rire, récoltant en même temps son précieux raisin. Les deux novices en apprennent tous les jours, mais heureusement les voisins vignerons de Montlouis ne sont pas avares de conseils, de partages d’expérience, ils n’ont pas le syndrome « Jean de Florette ».


Cependant, tout n’est pas rose. La Croix Mélier n’a pas été épargnée par le Covid. « Nous étions confiné dans 16 hectares, on était bien dans nos vignes, on ne manquait pas de travail, mais la vente au caveau (vente directe) s’est effondrée et les touristes étaient absents. Cela nous a ralenti également sur l’export » indique Dominique.


En parcourant les rangs de vignes où le bruit des sécateurs rythme ce début de matinée, on voit des grappes généreuses. Des raisins sains, un bel équilibre d’acidité, la cuvée récoltée ce matin pour le pétillant naturel s’annonce excellente. Actuellement le domaine produit 30 000 bouteilles pour 5 cuvées, 4 de vin sec et 1 de pétillant naturel, auxquelles s’ajoutent un moelleux suivant les années.


 

Encore de longs efforts pour accumuler plus d’expérience, pour mieux vendre à l’export, mais Le Domaine de la Croix Mélier est sur la bonne voie, en plein développement, porté par un couple enthousiaste et passionné.


Print Friendly, PDF & Email