Culture

Une belle mise en bouche des Rockomotives au Temps Machine

En partenariat avec la Fracama, Le Temps Machine accueillait hier une soirée « before » des Rockomotives de Vendôme qui débutent la semaine prochaine. L’occasion pour Philémone et Organic Bananas de se tester avant d’aller se confronter à la chapelle Saint-Jacques vendomoise. Petit bonus, les Toukan Toukan s’étaient invités à la fête hier soir. On vous raconte.

Philémone

IMG_4728

Dans le club du Temps Machine, le public a pu profiter hier soir d’une soirée progressive. Pour la mise en bouche de la soirée, c’était Philémone  qui régalait. Après l’EP qui nous avait convaincu, c’était donc l’occasion de voir Fanny/Philémone et ses deux acolytes sur scène. Premier constat, le parlé/chanté de Philémone est tout aussi efficace que sur le disque en nous emmenant dans une balade poético-cynique qui lui sied bien. Un registre de l’émotion au doux-amer constant, qui se pimente tout juste par instants avec quelques chansons plus rythmées comme « Narcisse et toi » avant de revenir à une douceur de façade à l’instar de « Zombie ». Un concert fait de montées/descentes maitrisées à l’image de ce que l’EP laissait entrevoir. Efficace.

Toukan Toukan

IMG_4601

Mis en alerte par cette entrée de choix, nos papilles musicales n’étaient pourtant pas au bout de leur plaisir. Dans la foulée ce sont les Toukan Toukan qui ont débarqué sur la scène. Une découverte pour nous et une véritable bonne surprise. Malgré la jeunesse du projet et ce premier concert dans la formation actuelle composée de quatre membres (Laure au chant, clavier et bol tibétain, Nicolas Jaumain à la batterie et pad, Thomas à la guitare, basse, ukulélé et clavier, Etienne aux machines), les Toukan Toukan montrent un potentiel immense. Rythmé, entrainant et original, le projet Toukan Toukan offre une fraicheur agréable grâce à l’exotisme dans lequel ses membres veulent l’emmener. Une future très belle recette de pop-électro exotique une fois que le quatuor sera bien réglé sur scène.

Organic Bananas

IMG_4763

Pour finir, les Organic Bananas offraient le dessert du soir. Un dessert servi sur une vielle à roue électrifiée. Dans ce duo improbable, Gregory joue en effet de cet ancien instrument pendant que son acolyte Olivier mixe le son en direct sur scène. Parfois blues, rock ou électro, les compositions des Organic Bananas sont sur-vitaminées et explosives. Pris au piège de l’enivrant son de la vielle, le public ne peut que suivre le rythme et se mettre à danser face à l’énergie dégagée.  Un conseil, courrez les voir sur scène dès que possible.

Crédits photos : Yannis Pachaud (Toukan Toukan / Organic Bananas)

37° (Philémone)

Print Friendly, PDF & Email