Terres du Son n’attend plus que vous

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Depuis le début de semaine, le domaine de Candé s’est transformé en ruche géante. La raison : le festival Terres du Son qui s’y tient à partir d’aujourd’hui. Petit à petit depuis le début de semaine, de plus en en plus de monde afflue à Candé pour préparer au mieux le site avant l’arrivée des milliers de festivaliers.

IMG_9862

Premier constat, cette année les festivaliers ne seront pas bouleversés par les changements : le site reste à l’identique par rapport à l’année passée. Parmi les changements au village, « La scène village a été déplacée vers l’espace parquet. A sa place on a mis un kiosque à destination des groupes en découverte et développement » nous explique Arnaud Guedet, président de l’ASSO, la structure organisatrice du festival.

IMG_9883

Sur l’espace payant, des petits aménagements au niveau des toilettes, mais surtout « le remplacement de la Bulle électronique par la scène Propulson en partenariat avec la FRACAMA ».

IMG_9874

Pour préparer tout cela, il y avait déjà beaucoup de monde ce jeudi sur le site de Terres du Son, plusieurs centaines de personnes qui s’affairent chacun à leur tâche, que ce soit sur le village, l’espace payant ou les backstages. Question préparation, « On est de mieux en mieux organisé d’année en année, ce soir (ndlr : jeudi soir) on sera quasiment prêts » raconte Arnaud Guedet, « au fur et à mesure des années il y a moins de stress et plus de maîtrise des choses ». Pour expliquer la sérénité dégagée cette année, un élément non négligeable est à prendre en compte selon le président de l’ASSO : « Ronan, le directeur technique est là depuis le 29 juin pour les premières livraisons. On a donc presque 15 jours pour préparer le festival, les années précédentes on n’arrivait que six ou jours avant. »

IMG_9891

Du côté des bénévoles, une grosse partie est déjà présente sur le site ce jeudi, environ 400 sur les plus de 800 prévus cette année. Parmi ces bénévoles déjà sur le pied de guerre, nous retrouvons Laurent, arrivé mercredi et bénévole à l’accueil des artistes. Ce dernier bénévole depuis trois années, vient spécialement de Haute-Savoie pour le festival :  » On fait ça entre amis, c’est sympa. Je reviens chaque année pour l’ambiance ». Une ambiance qui s’annonce chaude dès ce soir au domaine de Candé qui sera fin prêt et qui n’attend donc plus que vous.

IMG_9847

Un degré en plus :

Le montage du site en vidéo :
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu