• CDNT
  • CDNT

Terres du Son boucle sa programmation

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Keny Arkana, Synapson, Morcheeba, Tété… voici quelques noms qui viennent compléter la programmation du festival Terres du Son 2017 (à retrouver en version complète dans le teaser ci-dessous).

[fbvideo link= »https://www.facebook.com/festivalterresduson/videos/10155919907273998/ » width= »500″ height= »400″ onlyvideo= »1″]

S’il reste deux groupes à annoncer sur l’espace payant, l’ensemble de la programmation est désormais connue. Celle-ci fait la part belle à l’éclectisme promu depuis ses origines par le festival. « L’objectif n’est pas de faire un festival comme les Vieilles Charrues mais de réaffirmer ce qui fait l’essence du festival, la convivialité et une programmation originale » avance Hugues Barbotin le directeur de Terres du Son. Tablant sur ses axes forts et abandonnant (si tenté qu’elle ait existé un jour) l’idée de devenir un « gros » festival, Terres du Son reste adepte du « changement dans la continuité » comme nous l’écrivions déjà en 2015. Certes à 72 euros le pass 3 jours, certains auraient pu s’attendre à une prog plus musclée, avec des têtes d’affiches plus parlantes mais force est de reconnaître que Terres du Son reste dans ses standards et dans ce qui fait son essence depuis ses origines en 2005. Le cru 2017 prône ainsi  la découverte et contient malgré tout des artistes reconnus dans leur domaine : Gojira en Métal, Petit Biscuit et Mome en électro, Camille en chanson française, Imany en pop-folk ou encore Keny Arkana en rap… autant de noms connus et réputés qui devraient attirer leur public.

Du côté des locaux et régionaux, que ce soit du côté de la Prairie (espace payant) ou du village gratuit, ils seront nombreux cette année à être mis en avant. Commençons par les labels, avec une belle carte blanche au label reggae tourangeau Brigante Records le vendredi soir, tandis que les Ilots Electroniques seront également présents pour la deuxième année avec deux cartes blanches le samedi et le dimanche. Autre label qui monte, le Collectif Capsul et ses groupes jazz délurés (Tournez Nadège, Steak, Tasty Granny, Omar, Jogging, Electric Vocuhila ou encore Les Pompiers) auront également une carte blanche sur le village gratuit, tandis que Yacht Club, autre groupe de ce collectif, auront eux le loisir de se produire sur la scène Propul’Son de l’espace payant.

Le village espace de découverte par excellence, il ne faudra pas manquer les pépites locales Red Money, Thé Vanille, Mazette, Elefent ou encore Coukou... Au total pendant trois jours ce sont plus de 100 concerts et spectacles, dont la moitié sur l’espace gratuit, qui se dérouleront sur les 9 scènes du festival.

Et pour le reste, l’esprit du festival reste identique avec un Espace Candeloco renforcé cette année, après une première présence l’an dernier et un village gratuit qui reste le « poumon du festival » selon les organisateurs, accueillant quelques 9000 festivaliers par jour. Un village gratuit qui bénéficiera certainement cette année du label « Cité de la Gastronomie », qui a décidé de soutenir le festival dans son approche de promotion des produits et producteurs locaux.

Rendez-vous les 7,8 et 9 juillet au domaine de Candé.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !