Temps Machine : Une belle fiesta d’anniversaire

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Pour ses 5 ans, le Temps Machine s’était transformé ce samedi en un lieu de fête grandiose pour petits et grands. On vous raconte. 

Le reportage vidéo :

YouTube video

Il y en avait vraiment pour tout le monde ce samedi au Temps Machine pour une journée marathon d’une grande réussite. Cela avait commencé dès le midi, après avoir suivi Boogers dans les rues et le tram de Tours, le rendez-vous était donné du côté de la salle Le Pont Volant pour le concert de Gablé, groupe qui avait fait l’ouverture du Temps Machine il y a 5 ans.

IMG_0662

La suite c’était trois heures consacrées aux familles et au jeune public avec les derniers concerts d’Animal Fyesta entre lesquels le public déjà nombreux a pu s’amuser aux bornes de jeux arcades ou encore participer aux ateliers pour enfants.

IMG_0665

On le sait tous, les bons moments filant toujours à vitesse grand V, il était déjà temps de descendre d’un étage pour se faufiler dans les studios de répétition pour voir les concerts intimes qui s’y déroulaient. Sinestesy Rubikan et sa pop-folk ainsi que Boys in Lilies, désormais en duo ont ainsi livré trois prestations qui ont ravi un public tassé mais séduit.

IMG_0693

Dans le même temps, la pluie s’effaçant pour un petit rayon de soleil bienvenu, à l’extérieur l’ambiance était celle d’une kermesse joyeuse mais sportive avec le Solar Soundsystem dont l’originalité tient au fait qu’il faille pédaler sur un vélo pour alimenter le soundsystem. Un concept décliné également par le Juice Energy Bar qui se tenait en face. Quand on vous le disait que c’était un anniversaire sportif !

IMG_0680

Remontant les marches 4 à 4 (histoire de continuer d’entretenir les mollets) et nous revoilà à l’intérieur d’un Temps Machine paré de ses plus beaux décors avec notamment le vestiaire, devenu entre temps un bar-PMU karaoké complètement fou animé par Le Muscle :

IMG_0810

Le club lui a fait place à un ring de catch pour le « Catch des dessinateurs à moustaches », avant de se retransformer en club à l’ambiance tropicale bouillante sous l’égide de DJ Koko & Coco. Du côté de la Grande Salle, ce sont les premières vibrations sorties des instruments de Drame qui ambianceront le public pour un concert dont notre seul regret aura été sa courte durée. Mais bon il fallait bien la place à Killason et au reste de la soirée.

IMG_0732

Bref vous l’aurez compris, le programme était dense et la soirée fut belle pour tous ceux qui sont venus souhaiter un bon anniversaire au Temps Machine. Vivement les 10 ans !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu