• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

Temps Machine : les dessous d’une désignation

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Rien ne devait filtrer avant le 23 novembre, pourtant les trois candidats, Radio Béton via son entité Béton Production, L’ASSO (Terres du Son) et Travaux Publics, actuel délégataire de la salle ont appris vendredi l’avis de la commission concernant le projet retenu. Celui de l’ASSO ayant été préféré aux deux autres.

Il aura fallu peu de temps vendredi pour que la nouvelle s’ébruite dans le microcosme culturel tourangeau. Il faut dire que depuis son ouverture, tout ce qui se passe autour du Temps Machine nourrit les discussions. Le nom des candidats, trois poids lourds des musiques actuelles en Touraine, avec trois esthétiques différentes, avait également renforcé l’intérêt de cet appel d’offre. Il était ainsi sûr que quel que soit le vainqueur, tous ayant des soutiens nombreux en Touraine, le choix aurait fait parler.

C’est ainsi que Tours n’étant finalement qu’un grand village, samedi soir, au Point Haut, pour la soirée Blitz Witz Natch organisée par la Compagnie Off, une grande partie du milieu culturel était réuni. Dans la foule on retrouvait des membres des trois structures candidates et la même discussion sur beaucoup de lèvres autour d’eux : l’obtention de la délégation du Temps Machine à l’ASSO. Certains allant témoigner leur sympathie aux perdants, d’autres félicitant les vainqueurs et beaucoup se demandant quel sera le projet de l’ASSO pour la salle jocondienne.

Du côté de Tours(s) Plus et de son vice-président à la culture Cédric de Oliveira, on refusait de confirmer la nouvelle : « c’est au Conseil communautaire de statuer et de désigner par vote le futur délégataire sur la base du dossier présenté par la commission. il n’est pas prudent d’avancer des éléments avant le 23 novembre prochain ». Même son de cloche du côté des candidats qui ne souhaitent pas communiquer pour le moment non plus, tous attendant sagement l’annonce officielle, le 23 novembre prochain en conseil communautaire, de l’heureux élu. Pourtant tous savent très bien également que le choix de la commission clôt le suspense, celui-ci étant dans quasiment dans tous les cas suivi par les élus. Bon gré mal gré, certains membres des structures « défaites » reconnaissaient d’ailleurs en off que l’histoire était « pliée ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !