CultureInterviews

Sapiens Sapiens : un EP pour l’automne

Samedi soir, les Sapiens Sapiens jouaient sur la scène du festival Imag’in. Si le concert ne restera pas dans les mémoires pour des raisons annexes, nous en avons tout de même profité pour poser quelques questions à Doudou le bassiste du duo.

37° : Salut Doudou, cela va faire un an qu’on ne s’était pas vu. Comment ça va ?

Doudou (Sapiens Sapiens) : Bah ça va, on a fait pas mal de concerts, de festivals et on a travaillé sur un nouvel EP.

bIMG_3857-682x102437° : Après avoir beaucoup tourné dans le coin, vous vous êtes fait un peu plus discrets cette dernière année, c’était volontaire ?

Doudou (Sapiens Sapiens) : En 2014, 2015 et 2016 c’est vrai qu’on avait beaucoup tourné en Indre et Loire, donc l’idée était plutôt de ne pas lasser les gens et de faire une année avec moins de dates et plutôt aller voir plus loin. On a tourné un peu dans le Grand Ouest du coup, au Mans ou en Bretagne…

37° : Sortir de la région est toujours une étape délicate pour un groupe.

Doudou  (Sapiens Sapiens) : C’est vrai, s’extraire de la région est une étape un peu compliquée, pas toujours facile à aborder, mais c’est une étape indispensable si on veut franchir un cap. Après cela ne dépend pas que de nous, mais aussi de l’entourage, il faut connaître les bonnes personnes, faire les bonnes rencontres…

37° : Au fil des années, on a l’impression que Sapiens Sapiens c’est tout de même devenu solide comme groupe.

Doudou  (Sapiens Sapiens) : Oui la formule a bien pris, le groupe est bien cimenté, maintenant on aimerait vraiment franchir la case du national pour éviter de s’enliser et de stagner.

37° : Tu le disais, un prochain EP est en préparation, tu peux nous en parler un peu ?

Doudou (Sapiens Sapiens) : Le nouvel EP est enregistré, il devrait sortir fin octobre ou début novembre. Le style sera un peu moins connoté hip hop que BeastyMachine. Ce sera quelque-chose d’un peu plus radiophonique.

Un degré en plus :

> Le prochain concert des Sapiens Sapiens en Indre-et-Loire lors du festival des « Quatre temps » le 11 novembre à Rouziers de Touraine.

Crédit photo image à la une : Claire Vinson

Print Friendly, PDF & Email